Magazine Cinéma

[Critique Blu Ray] Royal Affair

Par Gicquel
royal affair

Danemark 1770. La passion secrète que voue la reine Caroline Mathilde au médecin du roi, l’influent Struensee, va changer à jamais le destin de la nation toute entière. Cette relation amoureuse et intellectuelle conduira au renversement de l’ordre social établi, et annoncera les révolutions qui embraseront l’Europe vingt ans plus tard.


[Critique Blu Ray] Royal Affair
"Royal affair [Blu-ray]" de Nikolaj Arcel

Avec : Alicia Vikander, Mads Mikkelsen,Mikkel Boe Folsgaard

Sortie le 02 avril 2013

Distribué par Jour2Fête

Durée : 136 minutes

Nombre de : 2

Film classé : Tous publics

Le film :

★
★
★
★
☆

Les bonus :

★
★
½
☆
☆

La monarchie, sa cour et ses intrigues, le cinéma en raffole. Mais cette fois, vous allez plonger tête baissée dans cet univers de règne fou : le roi l’est,  l’histoire aussi, totalement véridique. Nous sommes au Danemark en 1770. Le pays s’ouvre aux siècles des Lumières, sous l’impulsion de la reine, d’origine anglaise et d’un médecin allemand.

Ce couple adultère, à plus d’un titre, va chambouler le bel ordonnancement de la Cour, des notables arc-boutés sur leurs privilèges, au méprit du peuple et de ses souffrances. Le roi dans sa folie leur est complètement soumis, quand arrive Johann Struensee, dont l’influence va aller grandissante jusqu’à devenir le véritable maître du pays.

royal affair

Au cœur du pouvoir, cette position ne peut que susciter intrigues et trahisons. Elle procure au scénario de Nikolai Arcel, inspiré du roman de Bodil Steensen-Leth («Prinsesse af blodet »), tous les ingrédients pour mener à bien cette mise en scène magnifique, d’une sobriété paradoxale dans ce monde de luxe et de clinquant. Entre la fresque historique et le plaisir de l’histoire qu’il nous raconte si bien, le cinéaste tient constamment le juste équilibre.

Avec des acteurs qui plus que le talent , montrent ici beaucoup  de panache , de Mikkel Boe Folsgaard , le roi fou , à son épouse Alicia Vikander , jusqu’à l’étonnant Mads Mikkelsen . De  James Bond, au drame contemporain («La chasse»), le comédien endosse tous ses rôles avec un aplomb fantastique. Il est ici l’étranger de service qu’il faut combattre pour ses origines et ses idées avant-gardistes.

Apprendre l’histoire du Danemark par son entremise, et celle d’un réalisateur totalement en phase avec son récit, c’est vivre un grand moment de cinéma, conjugué à l’avènement de la future Europe. Quand le cinéma vous apporte ça sur un plateau, on ne demande qu’à repasser les plats.

 LES SUPPLEMENTS

  •  Entretiens avec Mads Mikkelsen (9.49 mn), Nikolai Arcel (12 mn) et Alicia Vikander (5.14 mn).

On parle du film, des personnages, de l’histoire du Danemark , rien de bien transcendant par rapport à une extraordinaire projection, mais ça complète malgré tout le plaisir…

  • Rencontre avec Pierre Serna, professeur d’histoire, spécialiste de la Révolution Française. (20 mn)

Elle se fait à l’occasion d’un colloque au cours duquel l’éminent universitaire évoque l’histoire du Danemark et le film  » Royal Adffair » dont des extraits sont proposés pour appuyer ses propos. Ils se concentrent beaucoup  sur la personnalité de Johann Struensee.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gicquel 940 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines