Magazine Culture

Vendredi 11 Avril_l’EMB_Sannois

Publié le 15 avril 2008 par Zguignou


Retour à l’EMB pour le B.A. crew. C’est ici qu’on a fait notre première résidence* il y a…. Deux ans (déjà !?) . Pour ma part, c’est à l’EMB que Cécile (ma femme) est venue m’écouter pour la première fois en concert, il y a….. 8 ans   ans (déjà ??!!). Je jouais avec Booster, il y avait 10 personnes dans la salle. Pas très glorieux quand on essaie de draguer sereinement. Un énorme avantage de l’Espace Michel Berger est d’être situé à 5 minutes montre en main de chez moi. RDV à 13h30, je pars de chez moi à 13h25. Un bonheur.
L’EMB est une belle salle, matériel irréprochable, accueil au top, programmation high level. Ça fait plaisir de jouer ici. Dédicace à Gilles et toute l’équipe, humour et efficacité.Les balances se déroulent sans problèmes. On retrouve pour la troisième fois les Latitudz en première partie. . On m’a demandé si nous choisissions nos premières parties.Les programmateurs essaient toujours de faire des soirées « cohérentes » et s’évertuent à trouver des groupes aux mêmes influences… Pas étonnant alors de croiser les mêmes têtes.
Sitôt, la balance finie, on se retrouve chez moi, boire des bières et manger des gâteaux apéro, ça change des loges bruyantes et étroites dans lesquelles on s’entasse d’habitude. Là, c’est plutôt ambiance Tea-time chez des potes. Max Pinto nous montre sa dernière découverte, un océan de déchets plastiques grand comme deux fois les US. À voir ici. Edifiant.
L’heure de manger arrive,, et on regrette très vite lorsque nous nous souvenons du resto chinois ou l’EMB nous invite. C’est pas bon, mais alors pas bon du tout. Thibo, découvre un morceau de viande dans sa salade verte. Normal, nous dira un responsable, puisque le couteau qui a découpé la viande a sûrement servi à couper la salade. Adam, végétalien, pâlit. On ne traînera pas.
L’EMB est rempli, la soirée est excellente.The Latitudz assurent l’histoire comme a leur habitude, et les gens sont chauds bouillants tout au long de notre concert. Grande première pour Adam : ayant pris de mauvaises habitudes au Bataclan et à Garorock, il décide d’arrêter le groupe au début de Crash the Party, parce que ce n’est pas assez le bordel dans le public !  Effet garanti….
Le bar reste ouvert après le concert, c’est cool, on a le temps de discuter et de boire des coups, dommage que le dernier RER fasse partir les gens.

*Être en résidence : Répéter /créer un concert/spectacle sur scène, en conditions. Nécessite souvent au minimum une semaine.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazines