Magazine Culture

Anthologie permanente : Pierre Silvain

Par Florence Trocmé

Sous la poussière il retrouve
L’ardoise d’enfance fêlée
Avec les griffures intactes
Proclamant sa détresse d’être
Celui qui toujours demeure
Au seuil du monde déchiffrable
Dans l’attente d’une aveuglante
Révélation ou d’un anéantissement
Rien n’a changé
Tout continue de se refuser
Là derrière

Pierre Silvain, Les Chiens du vent, Encres et pastels de Jean-Claude Pirotte, Cadex éditions, 2002, p. 62.

La traversée des grands lacs peut s’accompagner d’un sentiment infini de perdition lorsque le bateau avance comme à l’estime dans un milieu indifférencié que ne partage aucune ligne d’horizon. C’est une matière sans consistance, un composé d’eau, de brume et de silence, d’un gris opaque. L’esprit que ne borne plus rien s’emploie à occulter ce vide.Par des fantasmagories, des simulacres, un de ces leurres, tels que ceux dont on avait usé, selon les chroniques de l’époque, pendant le voyage en Crimée de Catherine la Grande. Sur son passage étaient dressés des panneaux de planche et de toile sur lesquels avaient été peints des villages, des champs, des troupeaux, des forêts, afin que lui fût dérobée la réalité du désert.

Pierre Silvain, Fleuves, canaux et lacs avec Pouchkine, dans Petites proses voyageuses, avec des lavis de Colette Deblé, Cadex éditions, 1998, p. 21.

contribution de Tristan Hordé

lire la note de lecture de Julien Letrouvé, colporteur

 

Bio-bibliographie de Pierre Silvain

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com,
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
•Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Jacques Demarcq

    Trois extraits du grand œuvre (à paraître) de Jacques Demarcq : Zozios. Le premier est extrait de la section du livre baptisée Cummings, occasion de rappeler qu... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Auxeméry

    jusqu’à l’exténuation de toute parole… jusqu’à l’exténuation de toute parole parler jusqu’à l’épuisement lire dans la lumière : hommes, nous aurions dû être... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Ernst Jandl

    Je remercie Lucie Taïeb qui m’a proposé cette contribution et qui a établi dans le même temps la fiche bio-bibliographique du grand poète autrichien Ernst... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Luis Cernuda

    Birds in the night Le gouvernement français, ou le gouvernement anglais peut-être ? apposa une plaque sur cette maison du 8 Great College Street, Camden Town,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Vladas Braziūnas

    Les poètes lituaniens contemporains sont pratiquement inconnus en France. Quelques traductions sont parues en revues (Europe, La Revue des Deux Mondes,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Mimi Khalvati

    Revenir sur l’île, c’est être à la dérive, mais toujours face à la même mère qui reste sur la... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Forough Farrokhzad

    Le cinéaste Abbas Kiarostami a emprunté au poème de Forough Farrokhzad le titre de son dixième film, le plus connu, en 1999. Le vent nous emportera Dans ma... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines