Magazine

Le tennis français: entre spleen et idéal

Publié le 15 avril 2008 par Marbor

Le tennis franais: entre spleen et ideal

Les medias, immediatement suivis par leurs fideles, croyaient la periode creuse du tennis franais terminee, ils se sont trompes. Les journaux disaientAh Monfils il va tout gagner: , ou plus recemment: enfin un homme fort. Et pendant ce temps, du cote de la redac', on vous implorait de ne pas prendre en considerations toutes ces promesses. On vous martelaita passe pour un tournoi mais apres, il ne confirmera pas. Aujourd'hui, tout a se verifie. Mais les medias sont-ils aussi naifsqu'il le parait ? Surement pas (quoi qu'on n'en sache rien), ils preferent seulement se laisser porter par ce doux espoir qui avait envahi tous les amateurs de sport, y compris nous, avec l'epopee de Tsonga. Mais il fallait rester lucide: on n'a aucun joueur potentiellement vainqueur d'un tournoi majeur et qui puisse confirmer par la suite. Durant ces quarts de finale, tout a s'est verifie. La tactique de Forget etait pourtant parfaite: Llodra a seulement manque de concentration aux moment importants et de repondant aux services de Roddick lors des tie-break. Et puis Mathieu, il a, lui, reellement failli battre Blake. Mais bien sur, des qu'il y a eu un brin de pression, il a flanche pour enchainer fautes directes et doubles fautes. A ce niveau ce n'est pas pardonnable. Lui qui a un potentiel enorme, capable de vaincre n'importe qui lorsqu'il est en confiance... Il nous avait deja coute la coupe Davis face a la Russie, alors qu'il menait 2 sets a rien et qu'il avait breake dans le troisieme, il s'etait crispe et avait perdu tous moyens face a Youzhny. Et la, enerve par l'insolente reussite de Roddick au service, il etait tombe dans la desinvolture et avait bacle ce match. Richard Gasquet devait sauver l'honneur des bleus en remportant cet ultime match face a Blake, mais mecontent de ne pas avoir joue le premier simple, il a laisse filer ce match avec un je-m'en-foutisme qu'on ne lui connaissait pas.

A la vue de ces deux contre-performances, on peut ecarter Gasquet et Mathieu du poste de leader de l'equipe de France. Llodra est lui bien trop faible dans le jeu pour pouvoir rivaliser avec Federer et autres, et n'est pas le meilleur au service pour esperer remporter tous ses matches au tie-break. Il nous reste donc que Tsonga, Mauresmo et Clement pour representer dignement la France. On ne va pas perdre de temps et renvoyer immediatement Clement se rhabiller aux vestiaires. Les raisons sont evidentes. Et Mauresmo? Ah Mauresmo. Elle revient chaque annee plus fort a en croire son staff et elle-meme. S'etant attache les services d'un coach mental, elle est enfin prete a gagner Rolland Garros. Et un mois plus tard: qui est-ce qu'on retrouve sur la terre battue a se faire laminer par une jeune inconnue des les premiers tours, faute de confiance en soi? Amelie bien sur. C'est risible. Il ne reste plus comme pretendant que Tsonga. Digne, naturel et modeste, il a le mental pour etre le numero 1. En plus de cela, il a un bon jeu, plaisant a regarder tant il est oppressant pour son adversaire. Mais voila: il n'a pas confirme depuis l'Australie et a meme deu par ses defaites improbables. N'y a-t-il reellement personne pour assumer ce role de leader? C'est de plus en plus probable. Il ne nous reste plus qu'a attendre le renouveau d'un de ces joueurs ou l'arrivee d'une nouvelle perle sur le devant de la scene. Et peut-etre alors, aurons-nous le plaisir de gouter a nouveau au bonheur de voir un franais gagner, dont il reste encore un arriere gout, laisse par Joe-Wilfried Tsonga.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marbor 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog