Magazine Culture

Boris Vian, une oeuvre

Par Alicewonderland

Vendredi dernier je vous parlais de Boris Vian, enfin plutôt de sa vie, en mentionnant dans sa biographie une partie de ces oeuvres. Mais au fond, qu'est ce qu'on connaît de Vian ?

free music

Vous connaissez sans doute certaines de ces oeuvres sans savoir qu'il en est l'auteur. Comme la chanson le déserteur hymne contestataire et contre la guerre, repris par de nombreux chanteur après Vian.

Le Livre le plus célèbre de Boris Vian s'intitule l'écume des jours. Paru en 1947.

_cume_des_jours

Petit résumé, "Chick , ingénieur et collectionneur, est invité à déjeuner chez son ami Colin, jeune homme " au sourire de bébé". Il  lui raconte qu'il a fait l'amour avec Alise, la cousine de Nicolas, qu'il a rencontrée lors d'une conférence de Jean-Sol Partre. Le lendemain, Colin et Chick se retrouvent à la patinoire. Chick présente Alise à Colin qui est troublé par le parfum de la jeune femme. Puis arrivent Nicolas et Isis Ponteauzanne. Cette dernière les invite à une fête qu'elle organise la semaine suivante. Colin est tourmenté par son célibat. Il pense à cette fête donnée chez Isis et espère y trouver l'âme soeur. Nicolas apprend Colin à danser le biglemoi. Colin se rend chez Isis Ponteauzanne. Il y rencontre la jolie Chloé dont il tombe immédiatement amoureux. Le coup de foudre est réciproque. Très vite ils décident de se marier.
Au même moment, Chick songe à épouser Alise, mais faute de revenus suffisants, il ne peut le faire. Colin, généreux, offre à son ami vingt-cinq mille doublezons, le quart de sa fortune. Le mariage de Colin et Chloé se "déroule avec faste, dans les effluves de l'hiver finissant."
Mais au cours du voyage de noces, Chloé prend froid et tombe malade. Le professeur Mangemanche diagnostique la présence d'un nénuphar dans le poumon droit. Pour éviter que ce nénuphar ne lui ronge le poumon, il faut l'entourer d'une myriade de fleurs dont elle doit inhaler le parfum. Colin se ruine pour acheter ces fleurs. On opère Chloé, mais le second poumon est également atteint. Rendant visite à Chloé, Alise remarque que leur appartement a rétréci et que Nicolas a vieilli. Ruiné, Colin doit rechercher un emploi. A contrecœur, il accepte de faire pousser des canons de fusil en leur transférant son énergie. Mais une rose blanche en acier se met à pousser sur les fusils qu'il a produits. Il est renvoyé.
Quant à Chick et Alise, leur couple s'abîme. Alise rend visite à Colin et l'informe que Chick, qui ne pense plus qu'à Jean-Sol Partre, l'a quittée. Colin et Alise s'embrassent et regrettent de n'avoir pu se rencontrer plus tôt : avant de tomber chacun amoureux d'une autre personne. Chick , victime de sa passion pour Partre, a des problèmes financiers. Alise se rend dans un café où Partre a coutume d'écrire. Elle le tue pour que Chick cesse de se ruiner en achetant toutes ses œuvres. Puis elle se rend dans quatre librairies, tue les libraires, et met le feu. Chick est abattu par des policiers qui se sont introduits chez lui. Quand à Nicolas, il passe devant une des librairies en feu et découvre le corps d'Alise. Colin retrouve un nouvel emploi dans l’administration, celui d’annonceur de mauvaises nouvelles. Bientôt son nom apparaît sur les listes. Il prend conscience de la mort imminente de Chloé.
Chloé meurt. Colin ruiné, doit subir, pour Chloé un enterrement de pauvre. Après que le plafond et le plancher de l'appartement de Colin se soient effondrés, la souris grise quitte les lieux. Elle se rend au cimetière et voit la tristesse de Colin. Elle sait qu'il ne va pas tarder à se suicider. Elle est malheureuse et demande à un chat de l'aider à mourir. Elle met sa tête dans la gueule du chat."

Plusieurs grands thèmes sont abordés tout au long de ce livre.

Tout d’abord, l’amour, qui apparaît sous de nombreuse formes, tel que l’amour fou ou passion qui survient entre Colin et Chloé ; l’amour impossible avec le couple Chick et Alise et enfin l’amour purement physique avec Nicolas et Isis.
3 couples, 3 « types » d’amour différent, qui mène tous à la même chose, la mort d’un des deux amoureux, voire les 2.

Ensuite, Boris Vian étant un grand musicien et passionné de jazz, cette musique est présente dans tout le récit. On note des références aux musiciens et composition de jazz. Le nom de Chloé est issu d’un arrangement musical de Duke Ellington intitulé « Chloé ». Si l’on fait attention, on remarquera aussi que la lettre Z revient très souvent, dans des mots comme « doublezons, zonzonner » etc.

De plus, le titre par association fait aussi référence à cette musique. En effet, l’écume symbolise la mousse et l’humidité. Dans la dernière partie du livre on note de nombreuse référence au marécage, notamment lorsqu’il dit que l’appartement de Colin donne l’impression de se transformer en marécage car ses pas font un bruit mouillés et pâteux. Cette ambiance de marécage, humide, et chaude fait penser à la Louisiane qui comme chacun sait est le berceau du jazz tant aimé par l’auteur.

Un autre thème central du livre est la maladie. Chloé, la femme de Colin est affectée par une maladie que Vian décrit comme étant « un nénuphar dans le poumon », c’est le seule personnage à avoir une maladie physique. Les autres protagoniste sont aussi affecté mais par exemple Colin et Nicolas son malade parce qu’il reste auprès de Chloé. Colin change de plus en plus au fil du texte, au fur et à mesure que la maladie de Chloé progresse. Il y a d'une part, son apparence négligée et d'autre part, sa perte d'envie de vivre. Il y a aussi Nicolas, qui laisse paraître un vieillissement soudain : « Tu as vieilli de dix ans depuis huit jours. — De sept ans, rectifia Nicolas. ». La maladie apparaît pour la première fois quand Chloé quitte l’église, revient lors de la nuit de noces et ne partira plus. Sa maladie, le nénuphar dans le poumon est la montre inversée la symbolique de l’eau. Celui-ci pousse dans l'eau, il a donc besoin de l'eau pour vivre. Par conséquent, on interdit à Chloé de boire de l’eau, ce qui ferait grandir le nénuphar et donc la rendrait encore plus malade. De plus, sur le conseil des médecins, il est dit qu’elle doit toujours être entourée de fleurs non aquatiques pour combattre son mal. Vian a voulu inverser la symbolique de l'eau, qui représente la vie. Pour Chloé, l'eau est synonyme de tristesse et de mort

Quatrième thème abordé, le star-système (déjà présent à l’époque) et la superficialité, qui quelque part accompagne ce star-système. L’auteur met en avant tout ce qui est culte de la personnalité, grâce au personnage de Jean-Sol Parte (anagramme de Jean Pol Sartre, avec qui il était ami). JSP est présenté comme un philosophe grotesque qui lors d’une conférence présente des morceaux de vomi congelé. Référence très évidente au livre La Nausée du vrai Sartre.
En ce qui concerne la superficialité, Vian parle plutôt de celle de la société. Ainsi Chick abuse de son amitié avec Colin, qui ne s’en rend pas compte, en lui demandant de l’argent pour obtenir les dernières œuvres ou autres objets de Parte.  Qui n’a jamais vu dans un magasin, surtout à notre époque, tout le marchandising autour des stars, des films, des livres, des événements sportifs, comme si les possessions matérielles étaient notre but dans la vie. C’est aussi une façon de se moquer de la mode et des phénomènes de masse.

Enfin, dernier « thème », l’irréalité. Tout au long du livre, Vian invente des mots pour designer des objets, des choses, la maladie de Chloé. Même si, l’histoire est basé dans notre réalité, que l’histoire se déroule dans un monde qui ressemble au nôtres, toute les conventions de notre monde ne sont pas respectée : la maison de Colin rétrécit au fur et à mesure du récits, le temps s’accélère ou n’a pas la même durée que le nôtre. Ce monde mi-imaginaire mi réel semble n’être en faite qu’un rêve, une vision, quelque chose qui respecte certains code mais en enfreins d’autres, sans pour autant que le récit en soit dénaturé, ou que l’histoire s’en trouve soudainement bizarre. Non, l’histoire est bizarre du début à la fin, une fois que l’on a compris les codes qui régissent cette réalité là, on peut prendre plaisir à lire ce roman.

J'irai cracher sur vos tombes, l'Herbe Rouge, l'Arrache coeur.

arrache_coeur
je ne décrirai en détail que ce roman, mais je vous recommande également la lecture de
j_irai_cracher_sur_vos_tombes

Sur ce, bonne lecture à tous et à toute.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le déserteur - de Boris Vian à Renaud

    déserteur Boris Vian Renaud

    "Le Déserteur" est une chanson très célèbre écrite à l'origine par Boris Vian, sur une musique de Harold Berg, dont la première interprétation par Mouloudji... Lire la suite

    Par  Oneloya
    CULTURE, MUSIQUE
  • Mozart par Boris Vian

    Boris Vian : Mozart avec nous !Vidéo envoyée par sosthye Je suis sûr que Wolfgang Amadeus aurait aimé :o). Même Boby Lapointe n'y avait pas pensé ! Lire la suite

    Par  Philippe Delaide
    AUTRES MUSIQUES, CONSO, CULTURE, MUSIQUE
  • Boris Diaw réalise sa plus grosse perf’ de la saison

    Boris Diaw s’est fait plaisir cette nuit en NBA face aux Bucks de Milwaukee. En l’absence de Grant Hill, Diaw a enchanté le public en réalisant sa plus belle... Lire la suite

    Par  Zebule
    CULTURE, MUSIQUE, RAP/R&B
  • Boris Bergmann

    Boris Bergmann

    est à 15 ans le plus jeune écrivain de cette rentrée littéraire. Il vient de remporter le prix de Flore du lycéen pour son livre "Viens là que je te tue ma... Lire la suite

    Par  Julie
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rappel : Boris

    Boris, l'un des groupes les plus psyché de la scène rock est actuellement en tournée en Europe et bientôt chez nous avec le groupe Growing ! Ne les manquez... Lire la suite

    Par  Reyep
    CULTURE, MUSIQUE, MUSIQUE DU MONDE
  • Boris Tellegen

    Boris TellegenBoris TellegenBoris TellegenBoris TellegenDessiner des structures dans l'espace.To draw structures in space.Sources: The Stray Voltage, Boris... Lire la suite

    Par  Aadb
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • Boris Tellegen

    Toutes les œuvres, Boris Tellegen©Basé à Amsterdam. Lire la suite

    Par  Pierre Pozzi
    BEAUX ARTS, CULTURE

A propos de l’auteur


Alicewonderland 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines