Magazine Cinéma

Michael Douglas, Roi de Californie

Par Tom

King of California

82273178227317822732182273218227321

A peine sorti d’un hôpital psychiatrique, Charlie (Michael Douglas) décide de compulser les recherches qu’il a menés lors de son internement pour se lancer, avec sa fille Miranda (Evan Rachel Wood), dans une chasse au trésor aux abords de la frontičre mexicaine. Pour contrebalancer l’effervescence juvénile de Charlie, le pragmatisme de Miranda ne sera pas de trop. Toutefois, cette derničre va accepter, malgré elle, de suivre son pčre, "légčrement ŕ l’ouest", dans une aventure délirante…

Avec son "King of California", le scénariste et réalisateur Michael Cahill nous emmčne dans une chasse au trésor incertaine et quelque peu loufoque servi essentiellement par deux acteurs d’exception : le "vieux lion", Michael Douglas, et la "jeune lionne" - tout aussi efficace - Evan Rachel Wood.

Michael Douglas

A l’affiche notamment de "Simone" (2002) - oů elle joue la fille d’Al Pacino -, de "Thirteen" (2003) et des "Disparues" de Ron Howard, Evan Rachel Wood campe une adolescente solide, sortie trop rapidement de l’enfance et de ses illusions. Occupée ŕ surveiller et ŕ sermonner un pčre gentiment dérangé, notre héroďne marque incontestablement des points en déroulant en jeu trčs naturel, intuitif et sans bavure. Une actrice ŕ suivre sans hésiter !

Evan Rachel Wood

La performance délurée de Michael Douglas reste toutefois le point d’orgue de cette tragi-comédie incertaine. Véritable enfant-adulte camouflé sous un visage ridé garni d’une longue barbe, Douglas désarçonne, d’une part, par sa transformation physique fort ŕ propos et, d’autre part, par son interprétation qui tranche cruellement avec la filmographie qu’il avait jusqu’ici "construite".

Michael Douglas

Malheureusement, toutes les bonnes intentions déployées par deux "tętes d’affiche" trčs impressionnantes ne réussissent pas ŕ gommer la maigreur d’une intrigue qui peine ŕ se dessiner. Ajoutez-y une mise en scčne beaucoup trop formatée "Film Indépendant", et vous obtenez une (trop !) légčre comédie imparfaite manquant parfois de punch et d’éclat, dans le fond, qui brille davantage, dans la forme, par l’interprétation "18 carats" de deux brillants acteurs... Ce sera sans doute pour eux que vous vous laisserez tenter par le DVD de "King of California" !?!

Evan Rachel Wood & Michael Douglas

La bande-annonce…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tom 248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines