Magazine Culture

Mulholland empire

Publié le 15 avril 2008 par Absnoise
Britta Persson

Britta Persson - Kill Hollywood me (live)
Références musicales : The Cardigans, Laakso
Britta Persson - Kill Hollywood me (mp3) [download]
Britta Persson is one of those artists I have wanted to mention several times without finding the right time to do it. Well, I'm not sure the timing is actually perfect today since her second album Kill Hollywood me was delivered in January and her new single (with the same title) is not brand new neither, but, hey, her record is gonna be released in three days in Germany, isn't it ? So I guess it fits. And, you know, the Absolut Noise corp. needs to expand its business through Rammstein's country.
The reason why I actually did not mention her before was also that I thought she was good but not awesome. I mean her music has definitely something catchy, but it does not reinvent pop music. However, the more I listen to Kill Hollywood me, the more it grows on me. I confess I whistled its chorus under my shower this morning. And thinking about a song when you are naked means something, right ? Sure it is quite square and regular and probably not enough weird, but it is tasty. Like a good Cardigans song. Like a sweet candy to enjoy between lunch and dinner.
Pour mes compatriotes français
Britta Persson est l'une de ces artistes dont j'ai souvent voulu parler sans jamais trouver le bon moment. Le temps est venu aujourd'hui de combler ce vide, même s'il ne s'agit pas forcément du jour idéal : son second disque Kill Hollywood me est sorti en janvier et son nouveau single (titre identique) n'est pas non plus flambant neuf, mais bon, dans trois jours l'album sort en Allemagne, alors je suis un peu dans l'actu quand même. Et puis la société Absolut Noise cherche à développer son petit business dans le pays de Rammstein
La raison pour laquelle je n'ai jamais écrit de billet sur cette artiste tient aussi à son côté pop-sympatoche-mais-pas-transcendante-non-plus. J'veux dire sa musique n'invente rien. Malgré tout, plus j'écoute ce Kill Hollywood me, plus je me surprend à l'apprécier. J'avoue : j'ai chanté le refrain sous ma douche ce matin. Penser à un morceau lorsque l'on est nu signifie bien quelque chose, non ? Alors, certes le son reste encore un poil trop lisse, propre et poli, mais il est tout de même bien agréable. Comme un bon morceau des Cardigans. Comme un bonbon à déguster pour le goûter.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Absnoise 398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog