Magazine Cinéma

Swinging Life

Par Gjouin @GilbertJouin

Swinging LifeBobino14-20, rue de la Gaîté75014 ParisTel : 08 20 00 90 00Métro : Gaîté / Edgar Quinet
Spectacle musical mis en scène par Valéry RodriguezChorégraphies de Valérie MassetAvec : Amalya, Marc Beaujour, Nelly Célérine, Kevon, Aurélie Lamalle, Astou Malva Gueye, Mélina Mariale, Ananda Seethanen, Christian Shummer, William Saint-Val
Le spectacle : Véritable revue musicale rythmée et festive, Swinging Life nous plonge dans le meilleur des comédies musicales noires américaines qui ont fait la légende de Broadway. De Duke Ellington à Quincy Jones, de Porgy & Bess à Sister Act, en passant par La Couleur Pourpre, The Wizz, Smokey Joe’s Café, Dream Girls… les tubes immortels s’enchaînent dans un florilège de performances vocales, de costumes flamboyants et de chorégraphies époustouflantes.Le spectacle ne raconte pas « une » histoire, mais « des » histoires : celles, fictives, de personnages empruntés aux musicals américains, et celles, réelles, actuelles ou historiques, des rencontres, des amours et conflits, d’humains de cultures diverses…
Mon avis : Comme son nom l’indique, Swinging Lifeest un spectacle plein de rythme et de vie. Pour swinguer, ça swingue ! Encadrés par un orchestre composé de six remarquables musiciens, les dix artistes de la troupe nous offrent un show ambitieux revisitant quelques unes des plus célèbres comédies musicales qui ont fait la réputation de Broadway depuis plus d’un siècle. Ils savent tout faire : chanter, danser, jouer la comédie.Swinging Life
Dans ce spectacle, il y a de l’énergie, de la joie de vivre, de l’humour (beaucoup d’humour) et aussi, parfois, de l’émotion. Ce n’est pas en effet une simple enfilade de chansons qui nous est proposée car certains tableaux comportent une véritable profondeur sociétale. Des pans de la vie des Noirs américains sont ainsi brossés.Sans contestation aucune, toutes les voix sont étonnantes. Chacune a son timbre, son grain, sa personnalité. Ce qui nous donne quelques interprétations particulièrement brillantes comme Summertime, Sister, On Broadway ou Stand By Me, pour ne citer que ces quatre énormes tubes. Nous sommes dans la performance dans le sens américain du terme. Une bonne demi-douzaine de fois on peut parler de prouesse vocale… Dans tous les domaines, dans tous les registres, la troupe est épatante, généreuse, drôle. En un mot : irréprochable.Swinging Life
Les seuls reproches que je puis donc adresser concernent le choix des chansons. Personnellement, je m’attendais à un florilège ininterrompu de grands standards de la comédie musicale américaine. Il y en a, certes, et heureusement, mais pas suffisamment à mon goût. En s’attardant un peu trop longtemps sur certains spectacles, on est obligé d’interpréter des titres qui sont moins connus et, surtout, un peu banals, voire ennuyeux. Peut-être y a-t-il eu, à la création de ce spectacle, des problèmes de droits, ce qui fait que certaines comédies musicales à succès planétaire ont été éludées. Nous serons donc indulgents. Le résultat donne un show d’une valeur inégale avec quand même, et c’est tant mieux, une majorité de grand moments. Car, j’insiste, les artistes donnent réellement le meilleur d’eux-mêmes et il est d’un très haut niveau. Après, ce n’est qu’un problème de programmation dont ils ne sont en aucun cas responsables.On sort néanmoins de Bobino avec de jolies mélodies dans la tête et le plaisir d’avoir vu une troupe hyper-talentueuse qui se défonce et qui partagent avec nous leur bonheur d’être sur scène.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gjouin 18712 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines