Magazine Entreprise

Comment reconnaître les arnaques au travail à domicile

Publié le 09 avril 2013 par Jose Freson @FresonJose

Internet est un endroit rêvé pour les personnes souhaitant proposer des activités mirifiques qui sont autant de poudre aux yeux.

Et c’est de là que naît une certaine mauvaise réputation d’Internet comme nid à arnaques en tout genres et notamment au travail à domicile.

Combien de fois n’avez-vous pas été sollicités par des emails plus enchanteurs les uns que les autres ?

Et, honnêtement, n’avez vous jamais cédé aux chants mélodieux de ces sirènes ? Sans doute que oui.

Pour le regretter presque aussitôt quand vous avez constaté la tromperie dont vous venez d’être victime.

Mais alors comment faire la part des choses entre ces propositions fallacieuses et les activités correctes et crédibles ?

Ne pouvez-vous donc pas espérer trouver un travail à domicile fiable ?

Si le travail à domicile est l’objectif avéré de ces pirates de la toile c’est du aux possibilités diverses et nombreuses qu’offre Internet de débuter une activité maison.

Malheureusement, vous trouverez dans le même panier des pommes saines mais aussi des fruits pourris.

D’où l’obligation de bien faire le distinguo.

Quelques exemples de pratiques douteuses

La logique voudrait que le bon sens prévale mais les personnes responsables de ces arnaques savent aussi employer les mots qu’il faut pour vous séduire.

Il y a cependant quelques signes qui ne trompent pas et il existe des moyens pour se prémunir.

Si vous avez à faire avec des escrocs, il ne vous proposeront jamais de garantie, leur intérêt n’étant pas de vous satisfaire mais de vous plumer.

Et si ils le font, c’est pour mieux endormir votre méfiance.

Les adresses emails de contact qui sont disponibles sont inopérantes. A tester avant tout achat éventuel.

Le nom des vendeurs est fictif et souvent, à lui seul, il suscite le doute.

Pas de numéro de téléphone, pas de Skype…..

Rien, le vide sidéral.

Bref, toute la panoplie de la parfaite arnaque.

Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherches de Google en entrant comme mot le nom du produit qui vous est proposé et lire les avis en rapport.

Vous pouvez associer ce mot clé aux mots,travail à domicile, pour composer une phrase clé.

C’est assez souvent édifiant.

De même, les forums peuvent vous permettre d’obtenir des renseignements précieux de personnes ayant été déjà grugées. Autant profiter des expériences des autres, bonnes ou mauvaises.

Les offres à fuir comme la peste sont celles qui touchent à la rétribution pour l’envoi d’emails.

Seriez-vous assez naïfs pour croire que l’on vous propose 15, 20 ou 25 euros par email envoyé ?

Les sondages rémunérés sont aussi dans le collimateur. Car entre ce qui est proposé et ce que vous recevez vraiment, il existe un gouffre.

Certains sites de sondage rémunérés sont crédibles et présentent de bonnes opportunités de travail à domicile mais sont, eux aussi, victimes des agissements véreux de ces voyous du web.

Le point commun entre ces deux arnaques sont qu’avant d’espérer toucher le gros lot, vous devez acquitter le prix d’un pack aussi farfelu qu’inutile.

Vous pouvez vous attendre à payer ces packs entre 30 et 50 euros.

C’est là le but, le seul but véritable de cette soi disant proposition unique, géniale, exceptionnelle.

Vous pouvez être aussi confrontés à des offres payantes pour des produits que vous trouverez gratuitement sur Internet.

La grande faculté d’adaptation des escrocs du web

Ce ne sont que quelques unes des arnaques les plus connues. L’imagination des personnes gravitant dans ce milieu est féconde et ils s’adaptent très facilement de la méfiance des internautes pour proposer autre chose, différemment mais qui poursuit toujours le même but avec d’autres techniques d’approche.

Avec ces quelques informations, vous pourrez déjà élaguer une bonne partie de ces miroirs aux alouettes.

Cela ne doit pas occulter les offres sérieuses de travail à domicile qui sont aussi présentes sur Internet mais dont le contenu est totalement différent et les références autrement sérieuses.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jose Freson 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte