Magazine Culture

La petite famille - Loïc Dauvillier et Marc Lizano

Publié le 10 avril 2013 par Litterature_blog
La petite famille - Loïc Dauvillier et Marc Lizano Dans la petite famille il y a les parents, le grand frère, la petite sœur, le tonton et surtout Pépé et Mémé. Mémé, elle est super. « Avec Pépé, c’est pas facile de savoir s’il est en colère ou content. Maman dit que Pépé, c’est comme un ours… Il râle… Il ronchonne… Mais il est pas méchant. Il est tout doux. » Et puis quand on part à la pêche avec Pépé c’est toute une aventure. Finalement, Pépé aussi il est super. C’est pour ça que le jour où il tombe malade, difficile de ne pas être inquiet…
Cet album est la réédition intégrale des trois volumes publiés entre 2004 et 2006 aux éditions Carabas. Loïc Dauvillier et Marc Lizano m’avaient déjà enchanté avec Hugo et Cagoule et L’enfant cachée (a tel point que j’ai mis cette BD dans les mains de 1500 élèves de mon département cette année, mais c’est une autre histoire…). Ils récidivent dans un autre registre tout en gardant cette « patte » si particulière qui les caractérise. J’ai déjà eu l’occasion de dire à quel point la petite musique de Loïc Dauvillier me parle. Ses scénarios sont pétris de finesse et d’intelligence. Sans avoir l’air d’y toucher, son propos dégage beaucoup de douceur. Ici, la voix du narrateur enfant sonne juste et chaque fois que l’émotion affleure, elle reste tout en retenue, délicate. Pour preuve la façon très digne avec laquelle il traite la scène finale, sans pathos, en restant à l’écart de toute mise en scène volontairement larmoyante. Le bonheur des moments de complicité partagée entre enfants et grands parents est quant à lui restitué avec une simplicité qui fait mouche. Pour beaucoup d’adultes (dont je fais partie) cette lecture apporte un joli souffle de nostalgie. Les vacances chez les grands parents, ça reste un moment fort de mes souvenirs d’enfance.
De son coté Marc Lizano propose toujours ce trait que l’on reconnait au premier coup d’œil et que j’aime tant. Il s’autorise régulièrement des dessins pleine page qui magnifient les moments les plus importants du récit. La douceur des couleurs de Jean-Jacques Rouger joue par ailleurs énormément sur l’ambiance sereine et réconfortante qui se dégage de l’ensemble.
Une chronique tendre et chaleureuse, sans la moindre trace d’amertume malgré l’événement douloureux vécu par toute la famille. Un album que j’ai vraiment quitté à regret. C’est toujours bon signe…
PS : ma fille de 10 ans a dévoré cette intégrale hier soir et elle a adoré. Je pensais que la fin lui tirerait une petit larme, et ben même pas. Cette petite a décidément le même cœur de pierre que son père.
La petite famille de Loïc Dauvillier et Marc Lizano. Éditions de la Gouttière, 2013. 104 pages. 19 euros.
Une lecture commune que j’ai une nouvelle fois l’immense plaisir de partager avec Noukette et un grand merci à Flavie des éditions de la Gouttière pour l’envoi de cet album.
La petite famille - Loïc Dauvillier et Marc Lizano
La petite famille - Loïc Dauvillier et Marc Lizano
La petite famille - Loïc Dauvillier et Marc Lizano


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Litterature_blog 20313 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines