Magazine Culture

Vive les soutien-gorges !

Publié le 15 avril 2013 par Ludivinepe @ludivinePE

Oui voilà ce que j’ai envie de crier :)

Ces derniers temps à part vivre dans une grotte, toi aussi tu as entendu parler de cette fameuse étude américaine française (à Besançon) qui dit en gros je résume rapidement que les soutien-gorges c’est le mal, inutile et qu’il vaut mieux ne pas en porter pour avoir une plus jolie poitrine.

FBimage

J’ai eu d’abord deux réactions. J’ai ri. Très fort et beaucoup. Et ensuite j’ai crié Bullshit, car oui quand je suis énervé souviens toi je parle anglais !

Donc car toujours selon l’étude le soutien-gorge serait un besoin mental et pas une nécessité. Je mets du gros conditionnel, mais donc selon l’étude le mamelon remonterait de 7mm en un an par rapport à l’épaule. Donc les seins qui tombent c’est qu’une illusion ?

Seriously (oui je suis toujours énervée), et pourtant ces femmes dans les pays pauvres (très pauvres) quand elles sont filmées topless dans des reportages je n’ai pas souvenir de m’être dit « Whaou elles ont vraiment de trop beaux seins, ça c’est d’avoir arrêter de porter des soutien-gorges ». Ah, mais je suis cruche elles n’en n’ont jamais porté !

Soit passé l’énervement, il faut faire place à la réalité. Des seins j’en vois beaucoup. Souvent trop. Je vois des femmes d’un certain âge qui ont arrêté de porter des soutien-gorge pour plusieurs raisons.

Celle qui revient sans arrêt c’est toujours la même, les soutien-gorges provoquent des cancers. Là j’ai envie de te dire : Non mais Allo Quoi. (pardon pour ma référence pourrie). Mesdames sortez vous cela de la tête, un soutien-gorge ne provoque pas le cancer !! La rumeur car oui cela est une rumeur veut nous faire croire que le soutien-gorge comprimerait la poitrine, nuisant en cela à la bonne circulation des flux et empêchant le drainage lymphatique, qui élimine les toxines. Ces dernières, qui finissent donc par s’accumuler dans les seins, seraient à l’origine de kystes et de tumeurs cancéreuses (source). C’est faux. Et pourtant elles ont cette peur latente que si elles recommencent à porter des soutien-gorge elles seront sujettes à un cancer.

Donc tu l’as compris moi je suis #teamsoutiengorge en même temps peut-être cette étude est bien si genre t’as quasiment pas de seins, ce qui n’est pas mon cas. Je ne me verrai pas sortir sans soutien-gorge tous les jours. Travailler, sortir, danser … faut quand même pas pousser.

Après je dis pas, c’est sur faut pas non plus dormir avec un soutien-gorge, la nuit t’as pas besoin que tes seins soient soutenus. Bon je connais quand même des filles qui dorment avec des soutien-gorges. (j'ai même des clientes qui achètent des soutien-gorges pour la nuit)

Et puis imaginons un instant la séduction sans soutien-gorge (oui toi aussi tu as ris à cette image)

Je vais conclure sur l’aspect positif du soutien-gorge. Au Mozambique, des femmes victimes de trafic sexuel se réinsèrent en vendant des soutien-gorges de seconde main. Donc voilà pourquoi il faut continuer à porter des soutien-gorges !!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ludivinepe 654 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines