Magazine Culture

Pentti Holappa – L’ordinaire (1987)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Pentti Holappa – L’ordinaire (1987)Je voudrais être près de toi
comme un vers paisiblement libre
Je voudrais que tu me racontes
posément ton travail et ta vie
et parfois, rarement, les jours de fête,
nous écririons des ballades. Toute la vie
serait une parole naturelle
ou le silence.

***

Pentti Holappa (né en 1927)Parfum de fumée (Savun hajua, 1987) – Traduit du finnois par Gabriel Rebourcet



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines