Magazine Cuisine

Bruncher au Ralph's.

Par Kakidu92 @Kakidu92
Si tu me suis sur Instagram, tu l'auras vu passer avec l'Ingrat et Mr Grumpy, nous sommes allés bruncher au Ralph's. Ca faisait un moment que nous n'avions plus cédé au rituel dominical de beaucoup de parisiens mais faut dire que le British n'est pas souvent là en ce moment! (Et paf, dans ses dents ^^).
Je déteste la rive gauche, depuis aussi loin que je suis en âge d'apprécier et je crois bien pour toujours. Cette rive ne reflète en rien "mon" Paris, trop snobinarde pour moi mais j'ai épousé un snob qui se "bobo-ise" avec le temps (dramatique) et lui, c'est justement celle qu'il préfère.
Note que finalement, ça me donne matière pour le blog…
Ralph's donc! Le restaurant de Monsieur Ralph Lauren se situe au fond d'une cour entre les deux boutiques de la marque. La décoration est exactement celle à laquelle tu t'attends et correspond parfaitement à l'image de la marque: du bois, du cuir, des tableaux de scènes de chasse et une imposante cheminée en pierre de taille dans la salle principale.
Bruncher au Ralph's.
Bruncher au Ralph's.
Pour le dimanche et donc le brunch, pas de menu spécial. Ici tout est à la carte, du jus de fruit au plat, tu payes "à l'unité" et déjà à ce moment-là ta carte bancaire a compris qu'elle allait passer un sale quart d'heure mais bon, si c'est pour régaler tes papilles, pourquoi pas! 
En ce moment, je suis prise de passion pour les oeufs Bénédicte (je suis une monomaniaque de la bouffe, je mange un truc en boucle jusqu'à écoeurement complet en général) et j'ai été toute à ma joie de les trouver sur la carte. Et ils sont plutôt pas mauvais mais pas de quoi te relever la nuit non plus, les muffins étaient beaucoup trop sec pour donner le change d'une fraicheur du jour mais passons…
Bruncher au Ralph's.
Tout est dans le soucis du détail et à mon avis, ça doit être ce qui corse l'addition. Petites olives frites, vaisselle estampillée Ralph's, couverts en argent et verres en cristal, ici on nous en mets plein la vue à défaut de nous en mettre plein l'estomac…
Les plats étaient corrects, c'est pas le problème. Le truc qui fait que je n'y remettrais JAMAIS les pieds est bien entendu le service. Déplorable. Voir inexistant. Et tu me connais, je suis rarement si tranchante mais là, on a été d'abus en abus.
A peine installés, on vient prendre nos commandes et là, c'est un bon point. Le seul.  Notre commande? J'y viens… - 2 jus d'oranges pressées - 1 chocolat chaud - 1 capuccino - 1 bouteille d'eau gazeuse - 1 cheeseburger pour l'Ingrat - Des oeufs brouillés accompagné de bacon pour Mr Grumpy - Des oeufs Benedicte pour ma pomme
Et rien de tout ça n'est arrivé en même temps. Rien. Fallait quand même y mettre du sien non? Le cappucino est arrivé de suite. Puis les plats de Mr Grumpy and myself, dix minutes plus tard le plat de l'Ingrat mais toujours pas nos boissons. Puis le chocolat (imbuvable, chocolaté à l'extrême et froid) a fait son apparition et ENFIN, une fois nos assiettes vides les jus de fruits et l'eau pétillante. Je déteste manger sans boire.  Et ce n'est pas faute d'avoir apostrophé le serveur DEUX fois (plus, on serait passé pour des relous, j'te jure) qui nous a renvoyé à nos assiettes d'un vague "ça vient" sans même jeter un coup d'oeil à notre table...
Bruncher au Ralph's.
Et je passerais sous silence, les 4 gars de la table d'à coté qui sortent de leur partie de polo, la culotte crottée et qui n'ont pas pris la peine de se changer, ben non faut bien se la raconter on est rive gauche, merde. Pour la vue, note bien que même si c'est pas ce qu'il y a de plus agréable on s'en fout un peu, mais l'odeur bordel! J'suis vraiment obligée de m'imaginer au fond d'une écurie pour apprécier un brunch au Ralph's?
Donc, chez Ralph's, c'est un peu comme chez Mc Donalds, tu y vas comme tu es. Classe.
L'addition? 105€.
Je crois que tout est dit.
Chez Ralph's
173 bd Saint Germain
75006 Paris
01 44 77 76 00

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kakidu92 1692 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte