Magazine Culture

Gainsbourg, moi non plus

Publié le 16 avril 2013 par Lemediateaseur @Lemediateaseur

gainsbourg-moi-non-plus-affiche

Du jeudi au samedi à 19h, le Gevrey Chambertin Quartet présente leur nouvelle création à l’Européen, Gainsbourg moi non plus

Autour des textes de Serge Gainsbourg, et sur une note très jazz, ils revisitent et partagent leur amour du maître. La tâche pourrait être périlleuse, mais ils s’en sortent avec cette folie et cette créativité qui caractérisent l’artiste.

Durant 1h30, on plonge avec eux dans ce qui a fait la grâce du Seigneur du Palace : Les mots. Les Gevrey-Chambertin s’appliquent sur les mots, ils sonnent à nos oreilles d’une façon toute nouvelle. On redécouvre certains titres sous un tout autre angle. En mélangeant l’humour corrosif et la noirceur du poète, on oublie Gainsbourg le chanteur, pour découvrir l’auteur dans l’univers du quartet.

D’un point de vue artistique et musicale, le spectacle vaut le détour. Les musiciens sont doués et pleins de générosité dans leur discipline. Zoon Besse (le Chanteur) balade une ressemblance non cultivée et la nonchalance amusée qui sied parfaitement à l’Homme à Tête de choux. Je retiens également Pierre-Marie Braye Weppe, virtuose du quartet, il alterne les instruments avec aisance et signe tous les arrangements  du spectacle. Je cite Dany Riso à la contrebasse et Gaëtan Pontanella à la guitare.

Sans mentir c’est un régal ce spectacle. Vingt cinq chansons des plus rares au plus connues, ponctuées de citations du beau Serge. Derrière le respect, on ressent bien l’hommage qui est rendu à l’artiste.

Moi fan de Gainsbourg. Qui ai grandi avec lui. Qui ai vu ses frasques télévisuelles. Qui ai chanté ses chansons enfant, sans bien tout comprendre de leurs sens. Et moi qui ai rougi plus tard en réalisant mon innocence. Je connais sa vie, son œuvre, son image ; mais je n’ai jamais eu la chance de le voir sur scène.

Ce spectacle était fait pour moi. Et si vous vous reconnaissez, il est fait pour vous également.

Si vous n’avez pas encore entendu parler des Gevrey Chambertin, je ne vous conseille que trop d’aller les découvrir. Si vous aimez Gainsbourg, allez les applaudir. Si vous êtes curieux, rendez-vous à l’Européen. Bref, toutes les raisons sont bonnes pour passer une soirée avec Gainsbourg. Il nous avait manqué.

Gainsbourg moi non plus … L’Européen (Paris 17ème), du jeudi au samedi à 19h, jusqu’au 29 juin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines