Magazine Culture

1Q84 Livre 3 (Octobre-Décembre), de Haruki Murakami

Par Shoparoundtheco @shoparoundthecorner

Bonjour à tous !

Devinez quoi ? J’ai ENFIN terminé la lecture du 3ème tome de la sage de Murakami, 1Q84 ! Je vous avais déjà parlé des deux premiers tomes ici et là. Maintenant, place au troisième (mais surement pas dernier !).

Le récit se déroule entre Octobre et Décembre 1984. Nous retrouvons nos deux protagonistes: Tengo et Aomamé, mais aussi Ushikawa que l’on avait découvert dans le livre 2. Comme dans les précédents ouvrages, les chapitres s’enchaînent en alternant les personnages. Mais cette fois-ci, on en suit trois.

Ils ne le savaient pas alors, mais c’était là l’unique lieu parfait en ce monde. Un lieu totalement isolé et le seul pourtant à n’être pas aux couleurs de la solitude. Le livre 3 fait entendre une nouvelle voix, celle d’Ushikawa. Etc.

IMG_1890

Ushikawa est un ancien avocat, dont la vie à basculer du jour au lendemain. Il avait tout: femme, enfants, maison avec jardin, petit chien et bon travail. Et pourtant, il est aujourd’hui une sorte de détective qui vit seul, employé par les Précurseurs à titre non officiel. Il se dit « directeur de l’Association pour la promotion scientifique et artistique du nouveau Japon », et c’est sous cette couverture qu’il a tenté d’approcher Tengo la première fois. En réalité, Ushikawa est un homme que l’on remarque de suite, car il a un physique peu commun et attrayant. Il est petit et sa tête est déformée. Il essaye alors de gommer ses difficultés par son intelligence et sa vivacité d’esprit. Ushikawa est excellent dans ce qu’il fait.

Au début du livre, il est à la recherche d’Aomamé, suite au grand chamboulement qui a eu lieu au sein de l’organisation religieuse. C’est lui qui avait fait toutes les recherches nécessaires sur la jeune femme, avant de la recommander comme instructrice de sport à la secte. Maintenant, il doit absolument mettre la main sur elle, si il ne veut pas qu’on l’accuse de complicité. Je n’en dirais pas plus pour ceux qui n’ont pas lu les autres tomes. Ushikawa sera le premier à faire le lien entre la jeune femme et Tengo et il fera tout pour retrouver cette dernière, au risque d’y perdre la vie.

Suite au livre 2, Aomamé doit vivre cachée, recluse. La vieille femme et Tamaru, son « garde du corps » veillent sur elle et subviennent à ses besoins. Elle est livrée toutes les semaines dans son petit appartement. On lui apporte de la nourriture bien sûr, mais également de la musique, des livres, et des équipements de sport pour qu’elle continue à s’entraîner. Aomamé a pris l’habitude de sortir sur le balcon (en restant toujours « invisible ») pour observer les deux lunes du monde 1Q84. Mais un soir, elle aperçoit autre chose. Cette vision va la bouleverser et en même temps lui donner confiance en son avenir. En haut du toboggan du jardin qui se trouve au pied de son immeuble, ce soir-là, Tengo regarde le ciel. Le temps qu’elle réalise ce qui se passait, le jeune homme avait disparu. À partir de ce moment, Aomamé se promet de tout faire pour retrouver Tengo. Mais un autre événement survient dans la vie d’Aomamé. Au fur et à mesure que les mois défilent, la jeune femme ressent quelque chose de nouveau en elle. Une petite chose est en train de grandir dans son ventre. Comment cela a-t-il pu se produire ? Elle n’a pas eu de relations sexuelles depuis des mois. Pourtant, au fond d’elle, elle comprend quand cela a commencé et que cet enfant ne peut être que celui de Tengo.

Énigmatique n’est-ce pas ?

Parlons de Tengo maintenant. Le jeune homme a également vu sa vie basculer dans le livre 2. La disparition de Fukaéri étant la cause principale. Mais cette dernière va réapparaître et viendra habiter chez lui quelques mois. Tengo ne ressent rien d’autre que de l’amitié pour la jeune auteure. Mais un soir, quelque chose d’étrange se produit. Tengo ne peut se l’expliquer, il doute même que ça se soit réellement passé… et pourtant ! Mais voilà, le père de Tengo tombe dans un coma profond et le jeune homme décide de se rendre dans la ville où se trouve son père pour lui rendre visite. La ville des chats… Il se rend à l’hôpital tous les jours pendant plus d’une semaine, fait la lecture à son père, sans jamais voir aucun changement. Pendant ce temps, Fukaéri est seule dans l’appartement de Tengo. Elle aussi doit vivre recluse. Jusqu’au moment où elle décide de partir sans laisser d’adresse. Tengo est perdu, il ne sait que penser de ce qui arrive à son père, pourtant encore assez jeune, et pourquoi Fukaéri disparaît à nouveau. Le congé qu’il a pris pour aller voir son père touche à sa fin, il faut qu’il parte de la ville des chats. Ce n’est pas un endroit pour lui, comme le lui explique une jeune infirmière avec qui il a sympathisé.

Fukaéri lui avait confié qu’il fallait qu’il retrouve Aomamé, sa jeune camarade de classe, lorsqu’ils avaient 10 ans. Il est vrai qu’il n’a jamais cessé de penser à elle, mais comment Fukaéri est-elle au courant ? Elle dit qu’Aomamé est proche. Tengo n’a alors pour seul but que de retrouver la jeune femme. Il essaie de continuer son roman mais ses pensées sont concentrées sur Aomamé. Maintenant, lui aussi voit les deux lunes. On sait donc qu’ils sont dans le même monde, mais vont-ils enfin parvenir à se retrouver ? Est-ce que les Précurseurs, par le biais d’Ushikawa, les devanceront ? Vont-ils connaître un « Happy Ending » ? Et vont-ils comprendre comment la petite chose est arrivée dans ce monde ? Tant de questions encore, mais beaucoup d’explications aussi, rassurez-vous ! Mais voilà, bien que la fin m’ait « rassuré », je pense qu’il y aura un Livre 4. J’ai encore envie (besoin ?) de savoir comment les deux jeunes gens vont s’en sortir ensemble !

Je ne sais pas si vous avez lu cette saga, et si vous avez pensé comme moi. Pour ma part, j’ai vraiment beaucoup apprécié ces trois ouvrages, cette histoire un peu farfelu mais qui tient en halène ! On veut à tout prix connaître la suite, savoir comment l’auteur résout les mystères qu’il a installé. Tant de personnages, tant de liens possibles, comment démêler ce nœud ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Shoparoundtheco 1567 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines