Magazine Culture

Les gosses de Valérie Clo chez Buchet Chastel

Par A Bride Abattue @abrideabattue

Les gosses de Valérie Clo chez Buchet ChastelJe tourne la page 147. Zut alors, c'est fini. Le livre, oui, l'histoire non. On reste en plan comme au bout du premier tome de 50 Nuances de Grey.
La narratrice a la quarantaine, l’âge de certains questionnements. Elle est divorcée. Trois enfants chez elle. Deux ados et une fille plus petite. Tous les trois vivent dans un foyer où les péripéties se situent à égale distance de Fais pas ci, fais pas ça, une Famille formidable et Absolument dé-bor-dée, pour ne citer que des séries bien connues ou un livre récemment chroniqué.
Ne me demandez pas le prénom de la mère, la fille (la grande), le fils, la petite (la seconde fille) ... encore moins l'ex (mari) et le futur (compagnon). Valérie Clo ne dévoile aucune identité. Son "je" en devient suspect.
Voilà un livre qui fait oublier les soucis de boulot, le boss, les collègues, les clients et qui relativisent aussi les tracas dont on se plaindrait à longueur de journée. Il raconte la vie quotidienne d’une mère dépassée et tourne en dérision des relations qui ne sont pas toujours simples. Tant de soucis dans une si petite famille ... même pas encore recomposée. On se dit, qu'emportée par sa verve, l'auteure a forcé le trait. Quand soudain, une phrase fait tilt. Ah, oui, une remarque comme celle là, on l'a cent fois entendue dans la bouche de notre progéniture.
Paradoxalement, depuis cette lecture, je regarde mes deux grands (enfants) avec plus de tendresse ... m'étant rendue compte qu'ils ne cumulent pas tous les travers qui sont pointés. Rien que pour cela, merci Valérie. Il n'y a tout de même une chose que je vous envie ... votre voisin de pallier.
Les gosses de Valérie Clo chez Buchet Chastel, avril 2013

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


A Bride Abattue 10028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines