Magazine

David - Son royaume pour un bon lit... Douillet

Publié le 17 avril 2008 par Ytty54
Décidément il y a des périodes comme ça où la poisse se fait tenace : on se prendrait les pieds même dans un tatami.... c'est ce qui arrive au colosse national David Douillet qui, à la différence de Richard Gasquet, aligne les revers...
Lui qui se faisait une joie de défiler dans Paris un grand cierge à la main a vu son rêve brisé par des petits chinois déguisés en Schtroumpf ! incompréhension, colère, déception notre nounours était tout proche de l'avertissement pour non-combativité.
C'était sans compter sur l'orgueil du champion qui, déjà, se lançait un nouveau défi : réhabiliter, 30 ans après, la mode des Pin's. Nouvel échec. Pourtant il y croyait à son monde meilleur. Il le touchait du doigt. Pensez donc, négociés 20 centimes revendus 2 euros, l'ami David se voyait déjà séduire le milliard de chinois comme autant de clients potentiels. Des zéros à foison tourbillonnaient déjà tels des uchimata bien sentis dans son regard qu'un vieux CIO (pour Cérébralement Inactif entre les Oreilles) renvoyait sa success story aux oubliettes. Pourtant il avait tout prévu le David, même la maison où ranger ses millions. Une jolie maisonnette à la campagne, entouré de gens sympas parlant un petit patois local cocasse, l'alémanique. Oui mais voilà que de vilains jaloux l'accusent d'évasion fiscale vers le Lichtenstein ! Ni une ni deux, prise virile de kumikata, ko-uchi gari, koka (et une bière pour la route) notre champion olympique portait plainte pour diffamation contre le site bakchich. Patatras, le tribunal de Nanterre le renvoie en repêchage. Trop confiant David Douillet ? trop sûr de ses amitiés rassurantes ? Toujours est il qu'il y a peu de chance que son nom soit finalement sali par cette affaire. Mais ce sera uniquement par la grâce de la pudeur des contrôleurs fiscaux qui auront généreusement accordé la prescription à ces vieux admirateurs de la belle province du bon Hans Adam II.
125 kilos de désespoir, ça peut pas laisser indifférent. Cela peut même faire limite un peu peur une scoumoune pareille. Qui va vouloir monter dans le même avion pour Pékin ? Vous allez voir qu'il va nous paralyser toute la délégation française. Et je ne parle pas d'un déraillement possible du train des pièces jaunes ou d'une chute à moto, ah ça non, c'est bon, c'est déjà fait.
2 titres olympiques, 4 titres mondiaux pour en arriver aujourd'hui à une telle fébrilité et instabilité ! le voilà prêt en tout cas pour un remake de "La Chèvre", peut être une idée pour retrouver Ingrid Betancourt : le faire tourner dans un avion au-dessus de la jungle...
A moins que derrière la bonhommie forcée se cache un prédateur moins politiquement correct ou gendre parfait qu'il n'y parait...
Oh il y avait bien eu quelques signes avant-coureur mais l'athlète disposait d'une telle aura ! Lancé tel un tsunami dans les affaires le pas encore retraité du judo se retrouve au coeur d'une vaste escroquerie autour de l'agence de voyage Travelsport dont il est actionnaire. Mais qui plante tout de même sept cents personnes avant de se mettre en cessation de paiement avec trois millions dans la nature.
Bon, une fois le kimono rangé il se tourne alors vers la télévision pour y vendre consciencieusement son image. Ce sera chez Réservoir Sport, filiale de la société de production de Jean-Luc Delarue, France Télévision puis Canal +. Là il réussit le tour de force de cumuler ses fonctions de consultant et de président du comité de sélection de l'équipe de France. Stéphane Traineau son ancien ami ne s'en relèvera pas perdant coup sur coup et dans cet ordre ses postes d'entraîneur national puis leader des plus de 100 kg.
En 1993, il fonde la société DD qui lorgne vers le fitness avant de revenir à ses premiers amours, le kimono. Ami des Chirac et sûrement fin négociateur il obtient tour à tour la précieuse licence Adidas, celle-là même qui équipe les combattants français lorsqu'ils sont retransmis sur ... Canal+...
Hors du petit cercle des amis et des bonnes affaires, David Douillet peine donc à confimer son image d'homme franc, fort et intègre. D'homme perspicace et décisif aussi. Le gaillard n'était il pas le porte-drapeau de la candidature olympique de Paris ?http://www.blogonautes.com/maj/40301-831f521f69721ffa54a05bb45aaad982 http://www.etoile-blog.com/rss-politique.php

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ytty54 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte