Magazine Culture

Attention a la banalisation de l’appel au meurtre!

Par Citoyenhmida

Le Maroc traverse une période délicate! En plus de la crise économique qui peu à peu est en train d’étrangler le pays, de la crise politique qui l’enfonce dans l’immobilisme, la société marocaine semble de complaire dans un climat de haine et de rejet de l’autre.

Sur les réseaux sociaux et même dans les médias traditionnels, comme les journaux, nous trouvons de plus en plus d’articles concernant l’atteinte à la vie des personnes!

Plus clairement, l’appel au meurtre semble s’être banalisé!

Vouloir attenter à la vie de celui ou de celle qui ne partage pas notre façon de voir les choses, de concevoir la vie ou tout simplement de penser, ne relève plus de l’exception!

On ne peut plus ouvrir un journal sans tomber sur un article relatant le “takfir” d’un tel par tel prétendu “cheikh”! Qui dit “takfir” envisage clairement l’élimination physique de celui qui est excommunié, dans le sens de “mis en dehors de la communauté des croyants”.

On ne s’étonne plus de lire ici et là que tel député apporte son appui à telle personne qui s’autoproclame “personnalité religieuse” pour justifier  une sombre affaire de menace de mort portée contre tel journaliste.

Il suffit qu’un intellectuel prenne position sut telle question de société pour qu’il encoure les foudres d’une menace de mise à mort.

Même les actrices n’échappent pas au risque de se voir “châtier” pour avoir oser montrer une partie de leur anatomie.

Les respectables membres du conseil national des oulémas n’ont pas aider à calmer cette tendance, en rappelant que l”apostasie est susceptible d’être punie de mort, selon les textes sacrés. Une récente polémique à ce sujet, bien inutile, a permis à bons nombre d’exaltés, quelque soit le bord auquel ils appartiennent,  de justifier leurs ardeurs!

Le Maroc a déjà enregistré des meurtres exécutés, ordonnées et commandités pour de sombres raisons idéologiques ou religieuses. Depuis celui de Omar Benjelloun, qui monopolise la mémoire collective des marocaine en la matière, jusqu’aux  exécutions moins médiatiques de cet avocat ou cet étudiant, les exemples ne manquent pas!

Mais jamais jusqu’à présent les appels au meurtres n’ont jamais l’objet d’une exposition préalable aussi ouverte et d’une exploitation médiatique aussi intense!

Un déséquilibré peut très bien être entrainé, “à l’insu de son plein gré”, dans une action fatale dont les conséquences seraient désastreuses pour la stabilité de notre société!

Pire encore serait  le passage à l’acte délibéré d’un fanatique manipulé!

Et le comble de l’inquiétude consisterait à assister à une froide exécution dûment revendiquée par quelque gourou, quelque soit sa tendance idéologique ou religieuse.

Il ne faudrait pas que notre pays enterre son Chokri Benlaïd pour commencer à hurler au scandale et à l’anarchie! Il faut que force reste à la loi, à l’ordre et à la démocratie!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1185 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines