Magazine Culture

[Note de lecture] Pascal Boulanger, Au "Commencement des douleurs" & "Faire la vie", entretien avec Jacques Henri, par Jean-Luc Favre

Par Florence Trocmé

Depuis la parution de « Tacite », en 2001, jusqu’à « Le lierre la foudre » en 2011, Pascal Boulanger poursuit avec discrétion, une œuvre élaborée et exigeante dont l’apparente complexité renvoie au questionnement originel, dont les finalités jamais ne semblent acquises, et encore moins formatées, sous l’emprise d’une interrogation qui se serait en réalité, qu’un simple rituel de principe - ou sous la forme tronquée d’une alternative qui ne renverrait après coup qu’à la hantise narcissique de soi-même, sans tenir compte d’une filiation magistrale et nominative. Celle précisément des « commencements ». Dans ce nouveau recueil, intitulé « Au commencement des douleurs », le ton est donné. D’emblée l’auteur, nous plonge sans ménagement, dans ce qui l’interroge à l’orée d’un monde, pour le moins cruel et guerrier, où les figures tutélaires s’entrecroisent, se chevauchent, et parfois se détruisent violemment, comme par désespérance, de ce par quoi elles sont nées. « Où en sommes-nous dans l’amnésie et dans l’oubli ? Dans l’oubli de dieu, dans l’oubli du temps, dans l’oubli de l’être ? Où en sommes-nous dans la fraternité et la terreur toujours complices ? ». Ces questionnements dont l’actualité d’ailleurs n’est pas exempte, campent en quelque sorte le décor théâtral de ce qui va suivre. 
lire la suite : Note de lecture Pascal Boulanger 
[Jean-Luc Favre] 
 
Pascal Boulanger, Au commencement des douleurs, Éditions de Corlevour  
Jacques Henric, Faire la vie, entretien avec Pascal Boulanger, Editions de Corlevour 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 16373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines