Magazine Culture

La question des plantes sacrées et boissons divines

Publié le 30 avril 2013 par Aiglebleu

 

aigle-offrant-la-pipe.jpeg
L'alcool, le tabac et les drogues sont devenus un problème majeur dans la vie d'innombrables dépendants. Pourtant rien n'est fondamentalement mauvais, tout tient dans la manière et l'intention. Lorsque le vin doux et les plantes enseignantes sont pris d'une manière sacrée ils deviennent des aides et des alliés. Par contre, pour que soit opérant ce mode spirituel d'honorer les substances sacrées, il faut la cérémonie et l'aîné qui sait la conduire. Mais voilà, ces gens n'existent plus ou sont du moins très rares. Vaut mieux éviter ces substances en l'absence du guide qui connaît leurs utilisations sacrées. Car consommer de manière profane sans guidance elles deviennent des poisons qui font miroiter des illusions d'extase et de béatitude pendant qu'elles détruisent nos forces vives et notre santé toute en nous attachant avec les chaines de la dépendance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aiglebleu 25351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte