Magazine Culture

Johnny Rain – L.O.M (Lullaby Of Machine)

Publié le 30 avril 2013 par Unionstreet

johnnyrain-lom

Je vous parlais il y a peu de Johnny Rain, jeune chanteur/compositeur nous venant tout droit de Beverly Hills, California . Son précédent morceau « Mulholland Drive My Abiss » est pour ma part, classé dans mon top de « Beat 2fuckwit », 7 minutes de lourdeur vocale ! J’ai aujourd’hui le plaisir de vous présentez son album intitulé : « Lullaby Of Machine » (L.O.M). 

Composé de 13 titres, tous écrit, composé, mixé par notre ami Johnny. C’est incroyable le talent que peut avoir ce type, dès le premier morceau l’on ressent une sensation bizarre dans la tête, non ce n’est pas the Weeknd malgré une certaine ressemblance au niveau vocale, on ne peut pas les confondre quand arrive le refrain du premier titre de l’opus, « Pisces« . Ce qui est remarquable c’est à quel point les lyrics de ce monsieur sont un reflet de certaines situations que la plupart de mes compagnons de grands chemin ont dû rencontrer avec la gente féminine, dans le titre   »Paranoia » ! Voilà de quoi vous faire réfléchir mesdames…

Ce qui domine dans cet album, c’est le sexe ! Dans quasiment chaque morceau, il est question d’échanges suintants, le titre « Porn In My Rearview » en est le parfait exemple . Mr.Rain y décrit ses pulsions et leur nuit ensemble à une interlocutrice à la voix d’or. C’est fou à quel point cet opus est bon, tous les morceaux sont lourds, les compos sont toutes mortelles et la voix de Johnny Rain fait le reste.

Le morceau que je préfère est « Naked« . Petit bijou, lourd de sens et de chaleur corporelle… De quoi vous mettre bien lors de vos « LoveTimes » ou autres échanges nocturnes.

Amour et Respect les amis.

*Le téléchargement est gratuit .

Comments

comments


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unionstreet 88609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine