Magazine Cinéma

Steven Soderbergh explique pourquoi il se retire du métier

Par Repostit @S2PMag
webbanner_728x90px_FR

Steven Soderbergh ne supporte plus les studios hollywoodiens

Découvert en 1989 avec « Sexe, mensonges et vidéo », qui remporta la Palme d’Or à Cannes, et longtemps porte-drapeau du cinéma indépendant américain, le réalisateur Steven Soderbergh (Kafka, Hors d’atteinte, Traffic), aujourd’hui âgé de 50 ans, avait surpris son monde en annonçant début avril se retirer du métier de cinéaste. C’est à la San Francisco International Film Festival qu’il est revenu sur ses déclarations, alors que « Ma vie avec Liberace » son prochain et peut-être dernier film sortira prochainement. Le réalisateur américain a justifié sa décision par une vision divergente entre lui et les studios. On peut même dire que Soderbergh n’y est pas allé avec le dos de la cuillère puisque pour lui, les studios hollywoodiens institueraient aujourd’hui un abrutissement des masses avec des campagnes marketing insistantes et où les actionnaires et les considérations financières sont devenus les seules motivations de cette industrie.

Des propos louables et qu’on ne contredira pas complètement. Mais alors pourquoi ne pas mettre son talent au profit de productions plus petites, avec des studios indépendants, pour des films de genre réservés à un public de connaisseurs ?

C.T.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte