Magazine Cinéma

Interview Juveniles

Par Bathart

juvenilesSimon était au Printemps de Bourges pour Bath-Art. Entre interviews et concerts, il a eu où donner de la tête. Première salve avec l’interview des Juveniles, un groupe électro pop qui nous vient de Rennes.

Le projet Juveniles, c’est quoi ?

Thibaut : On a commencé à trois avec Pierre qui, à l’époque, habitait avec JS et on s’est dit qu’on aimerait bien faire un nouveau projet pop avec des accents new wave et puis on s’est mis simplement à répéter. La première chanson était là, on a commencé à faire des petits concerts, et à l’été 2011 une proposition de Kitsuné est arrivée. Ils voulaient faire la release (sortie, Ndr) du morceau « We Are Young ». Ça a démarré avec ça et tout a explosé en très peu de temps.

JS : On sortait de nul part quand Kitsuné est venu nous chercher, c’était assez rigolo. Heureusement qu’ils étaient sur le coup.

Vous avez baigné dans la musique étant jeune ? Elles ressemblaient à quoi vos vies avant Juvéniles ?

JS : Mon père est luthier donc il n’écoute pas de musique, ça le saoule vu que c’est son métier. J’ai fais du conservatoire de 5 à 8 ans, j’en ai eu marre. C’est très relou le conservatoire. Thibaut, lui, faisait un truc plus fun, il sauvait des pandas.

T : Ah ah, ouais en effet après mon master en géographie j’ai bossé dans l’environnement pour l’État mais j’ai tout arrêté pour me consacrer au projet Juveniles. Et puis je fais quand même de la musique dans des groupes depuis que je suis ado.

juveniles pdb2013
Vous partagez l’affiche de ce soir (mardi 23 avril) avec cinq autres groupes Français (Aline, La Femme, Concrete Knives, Baden Baden et Granville), ce sont des groupes qui vous plaisent ? Vous écoutez quoi vous en général ?

JS : Aline c’est vachement bien, leur album est vraiment cool. Concrete Knives on joue tout le temps avec eux, ils ont des morceaux qui sont utra-forts en live.

T : Ce ne sont pas des disques qu’on écoute tout le temps mais ce sont des projets pour lesquels on est très respectueux, qui sont vraiment très bien faits.

JS : Sinon, même si c’est pas très récent, j’écoute beaucoup le dernier Chromatics, c’est hyper dansant. Et Kendrick Lamar aussi.

T : Du post disco pour moi principalement, et toute la nouvelle scène nord américaine en hip hop qui est cool également.

Côté actualité musicale justement, le nouveau Daft Punk, vous validez ?

JS : Tu sais qu’au bout d’un moment il va te gaver, mais jusque là, j’en suis toujours au point de me dire à chaque fois que je l’écoute : « ça va ». J’le kiffe et pour l’instant les écoutes n’altèrent rien. Je pense que, là, ça va nous gaver pendant un an, un an et demi, et d’ici deux ans on va pouvoir le repasser en soirée et dire « ah ouais, c’était trop bien l’été 2013″.

Votre album sort bientôt ?

T : Le 10 juin. On a sorti un premier single « Strangers », l’année dernière avec un clip et des remixes de Jupiter, qui sont des potes, et de Le Crayon. Là on vient tout juste de sortir « Fantasy », le clip devrait arriver bientôt et l’album donc, avec une sortie prévue pour le 10 juin.

Vous travaillez pas mal avec Yuksek, y a t’il d’autres artistes avec qui vous aimeriez collaborer dans le futur ?

JS : C’est vrai qu’on nous le demande souvent mais j’aimerais bien aller faire un tour dans les studios de DFA. C’est vraiment un truc qui me fascine, tout le son de ce label est absolument génial.

Justement, des collaborations pour votre album à venir ?

JS : On a des potes à nous qui sont venus faire des featurings sur l’enregistrement : les Popopopop’s, des rennais. Ils ont fait des solos de guitares, des coeurs. À part ça il n’y aura pas de featuring en soi même. Cela dit, en dehors de cet album, on sort un morceau sur le nouveau label de Yuksek pour son prochain EP.

Vous habitez toujours sur Rennes ?

JS : Ouais, mais vu qu’on est souvent sur la route c’est un peu notre simple pied à terre. Quand on arrive là bas on connait tout le monde, tous les gens de l’UBU.

jlbrossard

Jean-Louis Brossard

JS : En fait c’est vraiment Jean Louis Brossard (programmateur célèbre des Transmusicales) qui a fait se connaitre tout le monde et du coup à chaque fois qu’on rentre il y a toujours un concert auquel Jean Louis nous invite et c’est vraiment hyper sympa. En plus tous les groupes se connaissent, on est tous potes, hyper soudés.

Il y a un article sorti récemment sur la décadence de Rennes et au contraire l’émergence de sa voisine Nantes, vous êtes d’accord avec ça ?

JS : C’est plus sur un plan général et pas que sur la musique. Après oui nous on est un peu d’accord avec ça, moi ça fait un moment que j’y habite et c’est vrai que tu vois tous les bars fermer un à un pour ouvrir des kebabs ou pour « cleaner » un peu le centre ville ça fait mal au coeur, c’est sûr. Il ne faut pas oublier qu’on s’est tous rencontrés là bas.

Propos recueillis par Simon Pereira



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Interview Monogrenade

    Interview Monogrenade

    Un album, Tantale, indéfinissable. Une accumulation de sensations, un univers qui ne laisse pas indifférent et ce, dès la première écoute… C’est au travers de c... Lire la suite

    Par  Bullesonore
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview | klub des loosers

    Interview klub loosers

    Il y a deux semaines de celà se déroulaient les Rockomotives de Vendôme. Présents à la soirée du 2 novembre, nous avons pu interviewer le Klub des Loosers à la... Lire la suite

    Par  Acrossthedays
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview de Scareone

    Interview Scareone

    Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire du rap ?Si mes souvenirs sont bons, j'ai dû écouter mon premier album de Rap Français vers 1995. Lire la suite

    Par  Paristonkar
    CULTURE, MUSIQUE, TALENTS
  • Lumerians interview & mixtape

    Lumerians interview mixtape

    Tandis que la vague psyché n’a de cesse d’écumer aux quatre coins du globe – avec des formations porte-étendard telles que Tame Impala, White... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview Swann

    Interview Swann

    Swann, une voix grave aux touches de velours, enveloppante et sensuelle pour cette jeune parisienne de 23 ans. Un coup de coeur pour BulleSonore et une... Lire la suite

    Par  Bullesonore
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview & chroniques : Mount Eerie

    Interview chroniques Mount Eerie

    Parfois, un entretien – surtout par mail – laisse un goût amer. Comme une impression d’inachevé, d’occasion manquée. D’inutilité devant la... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • DeViere interview & Mixtape

    DeViere interview Mixtape

    J’ai placé le retour de la house 707 dans mon top de fin d’année(lire). Ce retour de flammes est tellement cyclique que d’une génération à... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Bathart 421 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte