Magazine Beaux Arts

ART : Annemie Augustins remporte le premier « Monography Series Award »

Publié le 06 mai 2013 par Misteremma @misteremma

La photographe anversoise a remporté une exposition monographique au Palais des Beaux-Arts. Elle présente une trentaine de photographies inspirées par l’architecture moderne (tardive) d’Europe de l’Est et de Belgique.

Avec le Monography Series Award, NIKON et BOZAR souhaitent mettre chaque année le travail d’un photographe belge à l’honneur. Ce nouveau prix est né de l’envie de se pencher en profondeur sur le travail d’un photographe et de mieux faire comprendre son œuvre au public. Le lauréat remporte une exposition monographique au Palais des Beaux-Arts.

Le jury multidisciplinaire, composé de Dorian van der Brempt (Directeur De Buren), Stefan Schöning (designer), Tino Biddeloo (Silver Junkie), Marie Jo Lafontaine (artiste), Jean-Marc Bodson (le 75) et Maarten Goossens (Nikon), a choisi unanimement, parmi quelque 160 dossiers, celui d’Annemie Augustijns (1965, Brasschaat), qui devient donc la première lauréate du Monography Series Award.

Le jury salue la cohérence du travail d’Annemie Augustijns. Son œuvre reflète tout d’abord une grande passion pour l’architecture moderne tardive. Elle met en images, de façon objective mais jamais rigoureuse, les bâtiments et intérieurs de cette période et capture dans son objectif les sentiments que cette architecture suscite : joie, mélancolie, espoir et naïveté. L’œuvre d’Annemie Augustijns fait réfléchir le visiteur, à l’aide de ces images, à différentes questions historiques et sociales. Les photographies de l’architecture moderne en Belgique, et parfois à Bruxelles, font qu’il est particulièrement pertinent d’exposer ces œuvres au Palais des Beaux-Arts. Son travail ne jouit pas seulement d’une qualité artistique élevée, mais aussi d’une grande valeur documentaire. Bon nombre des bâtiments qu’elle a photographiés ont aujourd’hui disparu du paysage. Le travail d’Annemie Augustijns fait réfléchir à l’histoire et aux utopies perdues, mais aussi à la beauté fragile de l’architecture moderne du XXe siècle.

L’exposition qu’elle présente au Palais des Beaux-Arts rassemble pour la première fois un aperçu unique de son travail. L’expo réunit une trentaine d’œuvres des séries Ost.modern et RedYellowBlue – Salon van horizontalen en verticalen. Ost. Modern est le résultat de ses voyages en Europe de l’Est et dans les États baltes, où elle a pris en photo l’architecture moderne. Ces images sont confrontées aux photographies originales de l’architecture moderne tardive de la série RedYellowBlue – Salon van horizontalen en verticalen.

Annemie Augustijns est déjà active depuis longtemps dans le monde de la photographie. Après des études de photographie et vidéo à l’Institut supérieur des arts visuels Sint-Lukas de Bruxelles, elle a commencé à développer progressivement son œuvre, qui comportait déjà deux importantes séries : Ost.modern et RedYellowBlue – Salon van horizontalen en verticalen. Ost.modern a déjà été exposé, entre autres, au FotoMuseum Antwerpen. Elle a aussi participé à de prestigieux événements comme la Biennale de la photo de Thessalonique (2010) en Grèce et le Kaunas Photo Festival (2008) en Lituanie. Son travail fait partie des collections du FotoMuseum Antwerpen et du Musée de la Photographie de Charleroi et a été exposé dans le cadre de la Canvascollectie. Elle travaille comme photographe indépendante pour le Vlaamse Opera

Plus d’infos :
PALAIS DES BEAUX-ARTS / Bozar
23 rue Ravenstein,1000 Bruxelles
Vernissage et remise du prix: 8 mai à 19 h
Exposition: du 9 mai au 30 juin 2013

Neighbourhood


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte