Magazine Culture

Comme une bête - Joy SORMAN

Par Wakinasimba

41fVYhWuPhL

Gallimard, 30 août 2012, 176 pages

Résumé de l'éditeur :

« Pim passe sa main partout où il peut, identifie à haute voix le jarret, la côte première et le filet mignon – les mots la font rire et puis moins quand il passe à la tranche grasse et au cuisseau. Le corps de l’apprenti ankylosé par des jours de découpe, de désossage et de nettoyage se détend enfin, s’assouplit, ses mains se décrispent, la chair est mobile, la peau se griffe, le sang détale dans les veines, il pose ses doigts sur les tempes de la fille, ça pulse ».
Comme une bête est l’histoire d’un jeune homme qui aime les vaches au point de devenir boucher.

Mon avis :

Pim n'aime pas que les vaches - même si c'est sa préférence - il aime aussi découper des poulets et des cochons.

L'histoire d'une passion : celle du morceau de viande fraîche, depuis la bête du patte jusqu'au morceau paré.

On suit Pim dans sa formation, à travers une usine d'équarrissage puis au marché de Rungis, une fois installé à Paris.

J'ai aimé son rapport aux bêtes, celui d'un boucher qui aime avant tout la viande, et qui m'a rappelé ce que me disait ma grand-mère de mon grand-père, boucher-charcutier qui accompagnait les bêtes qu'il avait choisi lui-même jusqu'au bout. Un artisan "à l'ancienne".

Il est clair qu'après une telle lecture, on regarde son steak autrement, et on achète sa viande de préférence chez son boucher. Au moins pour un temps. L'auteure a-t-elle prévu un roman dans le même ton sur les maraîchers et l'amour des légumes ?....

Ceci dit, ce roman ne m'a pas convaincu.

L'image que je retiendrai :

Celle de Pim visitant de nuit l'usine en se mélant aux bêtes.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wakinasimba 2312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines