Magazine Culture

Elle se disait mon amie, je nous croyais copines

Publié le 06 mai 2013 par Pimprenelle2

Elle nous disait amies, me cajolait, caressait, moi qui ne suis pas caressante. Elle faisait des promesses de fidélité, d’éternité, de solidarité, elle et moi contre le monde entier et impitoyable du travail, moi qui n’en demandait pas autant.

Elle disait que rien ne pourrait détruire notre belle amitié, elle en avait tellement vu. Oui, mais pas au-delà de notre espace de travail.

Bref, et patati et patata, patin couffin etc, ce qui devait arriver arriva elle prit des congés, ses distances, cessa de répondre au téléphone, alla bouder plus loin là où l’herbe est plus verte. Je savais bien qu’elle était fâchée contre moi, qu’elle m’en voulait, que je n’étais plus sa copine, elle qui nous disait amies. Na.

Et puis un jour j’ai constaté qu’elle avait disparu de mon espace virtuel, que c’était officiel que notre belle amitié s’en était envolée, que notre divorce avait été prononcé par Facebook interposé. Monde cruel !

Monde cruel et artificiel, que l’on se recrée où l’on donne à voir à croire nos plus beaux profils, nos belles photos, ce que l’on voudrait être, nos vies rêvées, où l’on plaisante, s’insurge et puis oublie.

Alors elle ne m’aime plus, fin de l’histoire, et je m’en vais en poursuivre d’autres, ailleurs, dans un troquet au bord de la mer …

20130501-221342.jpg


Classé dans:humeur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pimprenelle2 679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines