Magazine Culture

Bistrotheque

Publié le 06 mai 2013 par Sukie

Je me rends compte que, par manque de temps, je ne vous relate mes découvertes culinaires qu’avec parcimonie. Pourtant, depuis presque un an, mon petit carnet de bonnes tables londoniennes s’étoffe à un rythme décent. Je tenterais donc de rattraper mon retard en commençant par la dernière trouvaille en date, le remarquable Bistroteque.

On pourrait facilement passer à côté. Car sans connaître le quartier, vous ne vous engouffreriez pas dans Wadeson street, qui semble davantage donner accès à une résidence industrielle plutôt qu’à l’une des adresses les plus huppées de l’est. Pour cause,  Bistrotheque est né dans une ancienne usine textile.

On s’installe au bar en attendant l’heure du dîner. Je vous conseille de réserver, et d’arriver à l’heure. On avait le créneau 19-21h et c’était presque un peu court. Je vous assure vous ne voudriez pas précipiter votre repas, ni voir disparaître trop vite le chocolate & raspberry cake de votre assiette. Pour finir le repas en beauté, c’est la cerise framboise sur le gâteau. Un ré-gal.

Pour l’apéro, je me réjouis de voir du cidre breton à la carte (parce que je trouve que le cidre anglaise à un vrai goût de pisse). Il commande un verre de Syrah Grenache. Un peu de pop-corn vient agrémenter l’attente. Je parcours la carte. C’est un peu le bordel, on a l’impression au premier abord de devoir résoudre une énigme, mais on repère vite l’essentiel: les desserts!

bar-bistrotheque
Dans tous les restaurants, il y a un plat test. Dans un vietnamien, c’est le pho qui me sert de repère pour dire si la bouffe vaut le coup. Le mojito donne souvent la température d’un bar. Pour tester la french cuisine, le steak tartare est un bon indicateur.

A la carte du Bistrotheque, vous trouverez un mélange équilibré de cuisine française et anglaise. Le gratin dauphinois au céleri et champignon donne la réplique quelques lignes plus bas au traditionnel fish and chips. La queue de boeuf braisée ainsi que la polenta aux champignons, courgette, aubergine & parmesan,  ne m’ont pas laissée de marbre. Je reviendrais à coup sûr tester ces deux-là.

La soupe de champignon truffée en entrée vaut son petit détour.

bistrotheque_food

Les serveurs sont charmants et de bon conseil, tous équipés d’un iPad pour prendre la commande. C’est rapide, efficace.

L’endroit est cosy malgré ses hauts plafonds et ses allures de loft. On peut venir entre amis, en famille ou en amoureux. Compter entre £30 et £40 par tête, avec une entrée, un plat, un dessert et un verre du vin.

020 8983 7900
23–27 Wadeson Street
London E2 9DR

Métro: Bethnal Green

bistrotheque03

bistrotheque01


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte