Magazine Culture

Game Of Thrones, S03E06, The Climb

Publié le 07 mai 2013 par Haiyken @JALFDM
Game Of Thrones, S03E06, The Climb, réalisé par Alik Sakharov et écrit par  David Benioff et D. B. Weiss.
D'après Le Trône de fer de George R. R. Martin.
Game Of Thrones, S03E06, The ClimbUn épisode intéressant, pas des plus passionnants mais remplis de scènes importantes tout de même. L'évènement majeur, comme le titre l'indique est le retour de Jon Snow au pied du Mur et son escalade jusqu'au sommet. Mais Littlefinger avec une tirade tout a fait stupéfiante donne un autre sens à cette escalade. Il mentionne le chaos, qui n'est non pas un abîme, mais une échelle, une échelle qu'on essaye de gravir au cours de sa vie. Certains chutent et restent au plus bas tandis que d'autres à qui on donne l'opportunité de monter s'accrochent à ce qu'il les entoure et ne parviennent pas à s'y hisser. C'est une assez poignante métaphore pour la série qui, en effet, représente tout un groupe de personnages qui se débattent pour gravir cette échelle, pour se sortir du chaos qui les entoure.
   Le meilleur exemple, comme le montre l'épisode, est bien Sansa, qui ne cesse de retomber de l'échelle en faisant erreur sur erreur et en n'ayant pas la capacité de voir au delà de son nombril. C'est assez tragique car elle est peut être l'une des plus gentille et seine des personnages mais elle est dotée d'une telle naïveté que cela en devient embarrassant pour elle. Le mariage avec Loras la fait rêver mais elle ne se doute pas des manigances de Tywin Lannister. La Main du Roi décide de marier Tyrion à Sansa, comme annoncé dans l'épisode précédent et on peut voir que même si la Reine des Epines tente de sauver le futur de son petit-fils, personne ne se bat pour l'avenir de Sansa. Revient alors à Tyrion la difficile tâche d'annoncer la nouvelle à la jeune fille, évènement amené mais pas montré, donnant encore plus de violence à l'évènement.
   Tout au nord des sept royaumes, au pied du Mur mais du "mauvais côté", Jon Snow se prépare à l'escalade tant attendue. C'est vrai que j'étais impatient du retour de Jon au Mur car c'est là que les choses sérieuses commencent pour lui, et j'ai vraiment hâte que la suite arrive. En attendant, sa relation avec Ygrid se développe assez bien et ils sont assez marrants tous les deux. J'adore la personnalité d'Ygrid et la façon dont elle à de se moquer tout en respectant Jon. Elle le lit parfaitement, à son grand désarrois à lui. L'escalade en elle même est vraiment bien fichue et on s'y croit sans problème. Cela fait d'ailleurs plaisir de revoir le Mur qui est tout de même un symbole important de la série. Pendant la montée, on se rend compte que tous ne font pas confiance à Jon et que Orell est prêt à les sacrifier avec un peu trop de rapidité pour que cela soit honnête.
   Pas très loin d'eux, toujours en territoire sauvageon, Sam et Vère taillent le bout de gras au coin du feu et on a un peu du mal à croire qu'ils ne soient pas terrifiés à l'idée de camper en plein milieu de nul part à trois pas des frères déchus de la Garde de Nuit et des White Walkers. J'ai par contre apprécié la mention de l'arme en Verredragon que Sam a récupéré lors de la saison deux. J'espère du coup que l'évènement passé à la trappe lors de la bataille du Poing des Premiers Hommes lors du premier épisode de cette saison. Ce passage avec Sam et Vère nous donne également l'occasion d'introduire un peu plus concrètement leur relation. La série va tellement rapidement qu'on a du mal à concevoir certains liens entre les personnages, chose beaucoup plus évidente dans les livres qui traitent en long et en large de telles relations.
   J'ai été surpris de retrouver Melissandre croiser le chemin d'Arya. Je dois avouer ne pas du tout me souvenir de cette rencontre et j'ai même des doutes sur leur existence dans les livres. Je me demande si ce passage n'est pas un prétexte pour lier Melissandre à Thoros de Myr et faire un peu la lumière sur leur religion. Je dois avouer que la discussion entre les deux prêtres rouges et Beric Dondarrion était fascinante et donne un aspect encore plus important à Beric. Il est clair qu'au fur et à mesure que les épisodes avancent, on s'éloignera de ces personnages alors c'est le moment ou jamais de les utiliser. J'ai été surpris par ce qui arrive à Gendry puisque cela change radicalement des évènements des livres. Je suis donc à la fois perplexe et content de pouvoir suivre une histoire légèrement différent. Il est clair que dans les livres, Gendry n'a pas forcément une destinée fascinante (pour le moment) et c'est donc intéressant d'utiliser le personnage différemment dans la série.
   Dans le Nord on retrouve également Theon et son terrible geôlier qui l'use à la fois physiquement et mentalement. Ramsay (même si son nom reste à être dévoilé dans la série) est tout à fait horrible et possède une folie déstabilisante. On sent que c'est typiquement le genre de personnage imprévisible et les mésaventures de Theon ne sont pas prêtes d'être terminées.
   A Harrenhal, Jamie et Brienne discutent avec Lord Bolton qui réfléchit à quoi faire de ses prisonnier. J'ai beaucoup aimé ce petit face à face calme en façade mais d'une violence étonnante. On sent l'hostilité des trois personnages, atténuée par une petite touche d'humour avec Jamie essayant avec maladresse de couper un bout de viande. On voit alors qu'une vraie relation d'amitié et de respect s'est établie entre les deux chevaliers et que Brienne est là pour aider Jamie, au delà de la mission de Catelyn de le délivrer à Port-Réal. Une fois de plus, Jamie s'avance pour défendre sa compagnonne et on ne peut repenser qu'avec douleur à la fois précédente où cela lui a couté une main. On voit tout de même se dessiner le retour de Jamie à la capitale et peut être un moment de répit pour le pauvre chevalier.
   De son côté, Robb Stark passe un marché délicat avec Walder Frey via ses fils, promettant son oncle Edmure en mariage à l'une des filles du seigneur des Jumeaux. Cet accord un peu déstabilisant pour Edmure est vital aux yeux de Robb, Catelyn et du Silure pour pouvoir continuer la guerre contre les Lannister. Les pièces de l'échiquier avancent tout doucement et on ne peut regarder qu'avec effroi les évènements se dérouler.
   Cet épisode était intéressant dans la mesure où un peu partout les choses avancent, se mettant en place pour la suite. Beaucoup de discussions intéressantes et tranchantes à la fois, j'ai été particulièrement captivé par la tirade que Littlefinger délivre à Varys dans la salle du trône. Cela donne une autre dimension à l'épisode, une seconde façon de le voir. On avance à grand pas vers la fin de saison, ayant avec cet épisode dépassé la moitié, et cela promet d'être à la hauteur à la vue de ce qu'il se passe depuis le début. Il reste encore cependant un assez gros bout de chemin à faire, aussi douloureux que cela soit à revivre après l'avoir découvert dans les livres.
Game Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The ClimbGame Of Thrones, S03E06, The Climb

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Haiyken 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine