Magazine Cinéma

Test : Lego City Undercover

Par Repostit @S2PMag
webbanner_728x90px_FR

jaquette-lego-city-undercover-wii-unote-4-wii-uL’univers Lego, ses multiples déclinaisons en licences, qui avaient su toucher un large public, casse sa petite coquille de briques pour s’affranchir du marquage habituel de merchandising cinématographique. Grand bien lui fasse, d’autant qu’avec Lego City Undercover, on accède enfin au niveau supérieur : l’open world!

lego-city-undercover-wii-u-top

Test

Gran Theft LEGO, sans prise de plot!

Nous voilà donc dans la première « vraie » histoire LEGO. Point de franchise à laquelle se rattacher ici. Par contre, l’univers LEGO, avec des mécanismes déjà présents dans les précédentes déclinaisons est toujours de la partie. Tout comme l’humour, qui débarque en même temps que notre héros de plastoc, Chase McCain, le flic atteint de beaugossitude forcément cliché série Z, de retour à LEGO City après y avoir été banni. On ne comptera pas les multiples clins-d’oeil parodiques, mais sachez tout de même que durant les 12 bonnes heures de divertissement distillées par ce titre réservé à la WiiU, entre Colombo, Starsky & Hutch, une touche de Matrix ou encore les bons vieux films de Schwarzie en références, il y aura de quoi se fendre la malle.

lego-city-undercover-wii-u-boat

LEGO City Undercover peut être considéré comme un tournant dans l’histoire de la série, avec son aire de jeu open world, qui fait forcément penser à un GTA tout de briques assemblées. Pourtant, on ne s’y sent pas totalement dépaysé. La collecte de pièce, le scoring, les assemblages de pièces LEGO, rien ne manque au côté « classique » des mécanismes de gameplay chers à la série. En se baladant dans cette ville de taille convenable, même si elle loin d’être immense, on s’aperçoit que le travail est conséquent, tant les éléments du décor sont variés. Le studio Traveller’s Tales ne s’est pas contenter de faire du recyclage, loin de là. On peut bien sûr s’y déplacer à pied, mais aussi en auto, de service, ou réquisitionnée à la vitesse de l’éclair, lorsque l’on ne s’amuse pas simplement à passer d’un véhicule à l’autre, comme dans un certain Just Cause. Plus avant dans le jeu, l’accès à d’autres moyens de locomotion s’offre à Chase, tels des avions, motos, trains et autres bateaux. Une variété bienvenue, sans oublier que pour remplir les missions à 100%, il faudra éclater bien des petites constructions en briques, d’autant qu’elles réapparaissent à l’infini, ou que l’interraction avec des éléments du décor, comme se payer quelques paniers de basket ou un tour de manège est bien présente.

lego-city-undercover-wii-u-voleur

Io faccio tutto!

Notre super figurine LEGO, Chase, ne se contentera pas de jouer seulement les flics. Loin de là. Pour mettre un terme aux agissements de Rex Fury, le vilain pas beau du zeu, notre petit bonhomme endosse plusieurs tenues, ou skins. En agent de police, il dispose d’un grappin et d’un scanner à indices. Habillé en voleur, à lui les joies de l’ouverture des coffres et  les crochetages de serrures, tandis qu’une fois en fermier, il pourra arroser les plantes pour les faire grimper et les transformer en plates-formes accessibles. Et la liste est longue, variée, et vraiment rafraîchissante au niveau des ajouts relatifs au gameplay. Des costumes qu’il faudra changer de plus en plus fréquemment pour atteindre les objectifs, à mesure que l’on progresse dans le jeu. Cependant, de par son côté grand public, LEGO City Undercover fait que l’on est systématiquement guidés dans ces changements. Les plus jeunes apprécieront, tandis que les gamers avertis trouveront sans doute que le challenge n’est pas forcément à la hauteur…

lego-city-undercover-wii-u-wiiu-pad

Et puisque c’est un titre WiiU, forcément, il faut bien parler un peu du GamePad. Si son exploitation par les développeurs est somme toute légère, tout fonctionne à merveille et apporte une ergonomie intéressante au jeu. Entre l’affichage du plan, très bien réalisé, ou le scanner, qui permet de fouiller les environnements à la manière d’un visualiseur high-tech que l’on déplace face au téléviseur pour y trouver des points d’interactions, le tout est bien ficelé.

Une brique, c’est pas cher…

LEGO City Undercover est globalement très plaisant à parcourir. Les plus jeunes seront comblés, tandis que ceux qui jouent depuis de nombreuses années apprécieront à leur juste valeur la multitude de clins-d’oeil. Mais bien que la réalisation soit bonne, le jeu n’est pas dénué de défauts. Le premier réside dans les temps de chargement hallucinant (j’ai failli contrôler qu’il ne faille pas changer la disquette…), tandis que les placements de caméras sont parfois à l’ouest et que même si l’option de replacement manuel existe, elle ne fonctionne pas toujours, par exemple lorsque l’on est coincé par le décor. Et le dernier point, qui est un peu énervant, réside dans le placement de certains points de sauvegarde. Disponibles en grandes quantités sur certaines zones, ils deviennent tellement rares dans d’autres qu’ils forcent carrément à recommencer certaines missions si on sort par mégarde de l’avancement prévu dans l’environnement, justement ouvert…

Mais ne lui jetons pas la brique, LEGO City Undercover est un bon jeu sur WiiU, et pour peu que l’on goûte au genre particulier de l’univers LEGO, il serait dommage de s’en priver.

+ Gameplay varié, Gamepad bien exploité, durée de vie énorme

- Manque de challenge pour les joueurs expérimentés, la caméra qui fait des siennes

Eric Rivera

Fiche et Notation

Type: Action

Graphismes: ★★★★☆ 

Editeur: Nintendo

Bande Son: ★★★★☆ 

Age/Pegi: 7+

Jouabilité: ★★★★☆ 

Sortie: 28.03.2013

Difficulté: ★★☆☆☆ 

Multi-joueurs: non

Scénario: ★★★☆☆ 

Plate-formes: WiiU

Durée de Vie: ★★★★½ 

Testé sur: WiiU

Galerie et Vidéo

[Show as slideshow] lego-city-undercover-wii-u-1 lego-city-undercover-wii-u-2 lego-city-undercover-wii-u-3 lego-city-undercover-wii-u-boat lego-city-undercover-wii-u-top lego-city-undercover-wii-u-voleur lego-city-undercover-wii-u-wiiu-pad

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte