Magazine Culture

Le Dieu de Spinoza

Publié le 19 avril 2008 par Jcgbb

Rien n’est plus beau que le Dieu de Spinoza. Beauté intellectuelle, Dieu de philosophe, sans aucun doute ; mais cette conception est d’une puissance incontournable. Toute pensée peut y puiser.

Le plus étonnant dans ce livre I de l’Ethique, intitulé De Deo (De Dieu), c’est la conjonction de l’absolue perfection et de l’absolue nécessité. La nature de Dieu se conçoit de telle sorte que, une fois posée dans son éternelle perfection, il s’ensuit immédiatement et nécessairement une infinité de choses d’une infinité de façons.

De l’essence divine découle par nature une infinité d’événements. Ici paraît déjà le déterminisme, et l’ordre réglé des effets. Nulle délibération, nulle intention, nul décret : ce qui arrive est inéluctablement déterminé et donc, au fond, intelligible. Nul arbitraire, nulle fantaisie non plus : s’il y a une volonté divine, ce n’est pas celle d’un tyran dont il faudrait craindre les caprices.

Or cette nécessité n’est qu’un autre nom de l’éternité. Ce qui est conçu dans sa nécessité est conçu selon son éternité. Quand je comprends la relation qui unit le triangle et ses propriétés, cette vérité excède le court instant de ma compréhension, comme elle excède l’histoire de sa découverte.

Spinoza a pensé sur le même mode les passions humaines. Quand il expose par quel enchaînement une tristesse jointe à l’idée d’une cause présumée engendre le sentiment de haine, il nous fait saisir non pas l’histoire, mais la logique de nos passions, dans ce qu’elle peut avoir d’immuable, c’est-à-dire, encore une fois, de nécessaire.

D’un tel Dieu il s’ensuit enfin que le bonheur et le contentement du sage consistent à contempler l’univers selon sa nécessité et ses causes. Le monde n’est pas à craindre, mais à comprendre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le portrait de Dieu

    Mi-homme mi-femme , pas hermaphrodite pour autant, ni androgyne, le voici en pied Dieu matérialisé , Dieu créature polymère, au poids élevé sur la toile... Lire la suite

    Par  Agegout
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • JCVD : J’ai Cru Voir Dieu !

    En salles : Décidemment Jean-Claude Van Damme m’épatera toujours : il y a 20 ans il m’épatait en faisant le grand écart facial, aujourd’hui en faisant un grand... Lire la suite

    Par  Cineblogywood
    CINÉMA, CULTURE
  • Joss Whedon est notre dieu…

    Quand il n’est pas en train de préparer Dollhouse, Joss Whedon est un créateur qui voit plus loin que le futur… Pendant la grève des scénaristes, Joss a trouvé... Lire la suite

    Par  Davidous
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Yvette, Bon Dieu !

    La critique La vie à la ferme, entre tendresse et sacrificesDans une ferme, à l’écart de la ville, vivent Yvette et ses deux frères ainsi que leur vieille mère... Lire la suite

    Par  Luc24
    CINÉMA, CULTURE
  • Ha mon dieu

    Dans le cloître, à l'initiative de l'association des Amis de l'Orgue de l'abbatiale Sainte-Marie de Souillac, le trio Barbaro, avec Charles Balayer (orgue),... Lire la suite

    Par  Souillacenjazz
    CULTURE, JAZZ, MUSIQUE
  • Les gouttes de Dieu**

    Tadashi AGI Shu OKIMOTO Glénat Série de 14 volumes en cours au Japon 4 tomes publiés en France Yutaka Kanzaki, oenologue... Lire la suite

    Par  Essel
    CONSO, CULTURE, LIVRES
  • Nasser prêt à mettre une somme exorbitante pour signer ce top joueur ?

    Nasser prêt mettre somme exorbitante pour signer joueur

    Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, serait prêt à mettre une somme affolante pour recruter un top joueur de Ligue 1. Lire la suite

    Par  Gab
    SPORT

A propos de l’auteur


Jcgbb 2111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine