Magazine Cinéma

WILL FERREL : patinage en duo

Par Tom

Les Rois du patin

82273178227317822731782273178227321

Pour s’ętre violement battu lors d’une compétition officielle de patinage artistique, les éternels rivaux Chazz Michael Michaels (Will Ferrell) et Jimmy McElroy (Jon Heder) sont bannis ŕ vie des patinoires par la Fédération ! Trois ans aprčs cette mésaventure, l’ex-entraîneur de McElroy (Craig T. Nelson), mis également sur la touche, propose ŕ son ancien poulain de revenir ŕ la compétition en participant aux épreuves de patinage en couple… Malheureusement pour Jimmy, sa seule chance d’enfiler ŕ nouveau des patins et de gagner l’Or n’est possible que s’il s’associe ŕ son ennemi de toujours : Chazz !

WILL FERRELL

Les comédies burlesques et gentiment siphonnées de la "Mafia Comédie" américaine, parrainée par Ben Stiller, n’ont pas encore fini d’arpenter les salles obscures et les rayons DVD… Et c’est tant mieux, du moins pour ceux, qui comme moi, savourent, sans prise de tęte, des films comme "Zoolander" ou "Męme pas mal" ! cajolant l’invraisemblance ŕ outrance et la caricature sévčre.

CRAIG T. NELSON, JON HEDER, WILLIAM FICHTNER

Proposant une dose non négligeable de folie - toutefois mesurée -, "Les Rois du patin" ("Blades of Glory") s’inscrit dans la lignée des longs-métrages cités ci-dessus ; toutefois, il est ŕ remarquer que les réalisateurs Josh Gordon et Will Speck donnent également un peu dans le bon sentiment et (fatalement) dans l’esprit d’équipe. Pas de surprise donc au niveau de l’histoire : si la coopération entre Chazz et Jimmy va tout d’abord avoir du plomb dans l’aile, nos amis sportifs, trčs exubérants, finiront sans doute (?) par former un duo parfait…

Jon Heder et Will Ferrell

Pas réellement de surprise donc mais les arguments non négligeables de ce "Blades of Glory" maintiennent, sans grand effort, le spectateur de bonne humeur. Ce nouveau cocktail détonnant mariant vaudeville et sport a le don de pousser la caricature dans ses derniers retranchements quand il évoque les programmes artistiques des patineurs : vętements luminescents et aérodynamiques, figures défiant les lois de la gravité & Cie. Inutile de vous préciser que le monde du patinage en prend joliment pour son grade !

JON HEDER

Les deux héros de cette aventure sont campés par Will Ferrell et Jon Heder. Libraire strange dans "Et si c’était vrai…" (2005), ce dernier endosse le rôle du sportif de haut niveau doué dés son plus jeune âge et élevé pour gagner. Face ŕ lui, si l’on peut dire, on retrouve un Will Ferrell assagi depuis son interprétation éclatante dans "L’Incroyable destin de Harold Crick", qui campe ici un sportif-lover exubérant accro au sexe mais nullement dénué de loyauté.

JON HEDER & JENNA FISCHER

Ajoutez-y le visage poupon de Jenna Fischer, le retour aux affaires de la star de "Poltergeist", Craig T. Nelson, & un couple de supers vilains patineurs qui ne sont pas sans rappeler les Assassins du fameux "Narco" (2004) de Gilles Lellouche avec Guillaume Canet et Benoît Poelvoorde ! P.S. Ne manquez surtout pas l’apparition de Luke Wilson en animateur d’une réunion des "obsédés sexuels anonymes".

AMY POEHLER et WILL ARNETT

"Les Rois du patin" prolonge, avec éclat, les bonnes vibrations et l’humour gentiment grassouillet présents dans les précédentes comédies loufoques de la "Mafia Comédie"… A la différence que "Blades of Glory" propose une pincée, peut-ętre plus importante, de bons sentiments & un humour en dessous de la ceinture plus restreint - malgré quelques petits clichés presque inévitables -. En somme, ne boudons pas notre plaisir de retrouver une franche comédie qui traite d’un sport assez peu exploité au cinéma : le patinage artistique… Certains se souviendront peut-ętre du "Feu sur la glace" (1992) de Paul Michael Glaser.

Jon Heder et Will Ferrell

La bande-annonce…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • There will be blood

    Partout où l'on entend du bien de There will be blood, les louanges s'accompagnent d'une évocation ébahie de l'ouverture du film, magistrale et muette pendant... Lire la suite

    Par  Rob Gordon
    CINÉMA, CULTURE
  • There will be blood

    There will blood

    Un rythme lancinant, claqué sur celui des machines de forage, des images léchées et superbes, et un Daniel Day Lewis habité par son personnage (comme toujours)... Lire la suite

    Par  Nico2312
    CINÉMA, CULTURE
  • There Will Be Blood

    L'histoire Lorsque Daniel Plainview entend parler d'une petite ville de Californie où l'on dit qu'un océan de pétrole coulerait littéralement du sol, il... Lire la suite

    Par  Ffred
    CINÉMA, CULTURE
  • There will be blood (2008)

    Doublement oscarisé pour sa photo et son acteur principal Daniel Day Lewis, ce film est dû à Paul Thomas Anderson, 38 ans et né en Californie, à Studio City... Lire la suite

    Par  Eric Culnaert
    CINÉMA, CULTURE
  • There will be blood : business & religion

    Daniel Day-Lewis impose une nouvelle fois sa personalité, ici sombre et brutale, dans un film qui va creuser, outre des puits de pétrole, aux racines de ce... Lire la suite

    Par  Critikacid
    CINÉMA, CONSO, CULTURE
  • There will be blood

    There will blood

    Je suis un sacré flemmard, il m'en aura fallu du temps pour me motiver à voir There will be blood, le nouveau film de Paul Thomas Anderson (Magnolia, Punch Drun... Lire la suite

    Par  Luc24
    CINÉMA, CULTURE
  • There Will Be Blood

    Réalisateur : Paul Thomas Anderson Acteurs : Daniel Day-Lewis... Année de sortie en salles : 2008 Durée : 2h38 Basé sur un roman d'Upton Sinclair (écrivain... Lire la suite

    Par  Amaël
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Tom 248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines