Magazine Culture

La maison d'hôtes - Debbie Macomber

Par Jake @JakeVecc
La maison d'hôtes - Debbie Macomber

Caractéristiques :

Genre : Roman

Grand format : 400 pages / 19,90 €

Résumé :

Jo Marie vient de perdre son mari, mort en Afghanistan quelques mois plus tôt. Afin de donner une nouvelle impulsion à sa vie, elle décide de quitter la grande ville afin de s’installer dans un petit village du nom de Cedar Cove. Elle deviendra ainsi l’heureuse propriétaire d’une charmante maison d’hôte qu’elle baptisera « La Villa Rose » en l’honneur de son défunt mari. Heureuse, elle apprendra à l’être de nouveau, tout comme les hôtes qui partageront son quotidien…des âmes solitaires et meurtries qui devront faire face à leur passé douloureux afin de reconstruire leur vie et aller de l’avant. Trois destins à la croisée des chemins qui se verront basculer lors de leur séjour dans la ravissante et mystérieuse Villa Rose.

Avis par Audrey :

Un très joli roman que j’ai lu assez rapidement tant je me suis vite sentie prise par l’histoire. Je voudrais avant tout parler des personnages, criants de réalisme. Ils ont su m’émouvoir, chacun à leur manière. En effet, ils ont tous dû faire face à un drame qui a considérablement marqué leur existence et ce qui est touchant, c’est de voir tout ce qu’ils vont mettre en œuvre pour s’en sortir. Josh, qui a perdu sa mère très jeune puis a été mis à la porte par son beau-père reviendra malgré tout vers ce dernier lorsqu’il vivra ses derniers instants. Abby qui, elle, a eu il y a quelques années un accident de voiture dans lequel sa meilleure amie a trouvé la mort devra faire face à ses démons et déculpabiliser afin de pouvoir recommencer à vivre vraiment. Et bien sûr, Jo Marie qui malgré une histoire d’amour terminée trop tôt sera l’image même de la gaieté et de la générosité, jusqu’à adopté un chien dans un refuge, Rover, battu par ses anciens propriétaires. Entre ces deux-là, c’est un vrai coup de cœur qui va opérer et qui va, à nous lecteur, nous mettre la larme à l’œil. L’écriture fluide, légère, sans prise de tête, nous offre un vrai moment de détente. Il est d’ailleurs spécifié en quatrième de couverture : « à lire bien douillettement sous sa couette » et je confirme qu’il n’y a rien de mieux ! J’ai aimé ce roman parce que j’ai eu l’impression de partager l’intimité de ces personnages, un peu comme si j’avais été l’une des pensionnaires de La Villa Rose et que le soir venu, mes voisins venaient me raconter leur histoire (d’ailleurs, je dois bien vous l’avouer, j’aurais bien aimé que ce soit le cas : la ville de Cedar Cove m’a littéralement fait rêver…..je vais de ce pas aller voir si cette bourgade existe vraiment…peut-être pour de prochaines vacances ?).

Lien direct : Editions Charleston


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jake 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines