Magazine Culture

The Congos, Watty Burnett de retour pour 2013 !

Publié le 06 mai 2013 par Davibejamaica
Jed Lipinski (New-York Times) nous raconte l'histoire du grand retour de Watty Burnett, chanteur de talent qui a enregistré aux côtés de Bob Marley. Connu principalement pour avoir été le chanteur baryton du groupe The Congos, avec qui il a enregistré Heart of the Congos considéré comme l'un des plus grands albums de reggae roots, Burnett a grandi à Port Antonio, en Jamaïque et vit aujourd'hui à New-York.  Tweet

The Congos, Watty Burnett de retour pour 2013 !

Watty Burnett, un homme élancé aux dreadlocks fines et blanches, est donc le chanteur du groupe The Congos. Mais tandis que ses acolytes Cedric Myton et Roydel Johnson continuent de vivre en Jamaïque, Watty Burnett, lui, réside à New-York, discrètement depuis 1980. En cette année 2013, le chanteur est de retour et ce ne sont pas moins de trois projets qui devraient voir le jour dans les prochains mois. 

L'année dernière, The Congos et deux jeunes musiciens basés à Los Angeles ont collaboré sur l'album "Icon Give Thank", salué par les critiques comme l'un des meilleurs albums de l'année. Cette année, Watty Burnett a l'intention de libérer trois nouveaux albums, un projet solo produit par un label indépendant suisse, un album ska de 14 titres intitulé "The Lost Book of Ska", et une compilation de singles enregistrés ces 40 dernières années dans le légendaire Black Ark Studio en Jamaïque.

Entre 1980 et 1990, Watty Burnett a enregistré sporadiquement dans des studios locaux tout en travaillant  principalement comme électricien. Puis en 1996, le label anglais Blood and Fire réédite  l'album "Heart of Congos" et remporte un succès considérable, présentant The Congos à une nouvelle génération de fans. Suite à cette réédition, Burnett renoue avec Myton et sortent plusieurs albums sous le nom de Congo. Enfin en 2006, Johnson se joint à eux sur la scène du Rebel Salute en Jamaïque, marquant le retour officiel du groupe. 

Depuis, le groupe est sur les routes se produisant sur les scènes des plus grands festivals de reggae à travers l'Europe, mais se font plutôt discrets aux Etats-Unis. "De manière générale, le public européen a toujours été affamé et mieux informé sur le reggae-roots que leurs homologues américains" déclare Mike Alleyn dans son ouvrage The Encyclopedia of Reggae. 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Davibejamaica 68042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines