Magazine Cinéma

Test : Medion Akoya P5315F, une mini-tower pleine de punch!

Par Repostit @S2PMag
webbanner_728x90px_FR

Peu distribuée en Suisse, du moins dans les enseignes multimédia connues, la marque germanique Medion commercialise pourtant de nombreux produits électroniques, dont une large gamme de PCs. Nous avons pu tester quelques jours une petite tour multimédia plutôt musclée …

P5315F

Test

On y trouve largement son compte… 

Il y a déjà quelques années, lorsque les netbooks étaient à l’honneur, j’avais cédé à la mode en me portant acquéreur d’un modèle de la marque Medion. Surtout alléché par le prix plancher, de mémoire aux alentours de 400 francs, je m’étais tout d’abord montré un peu retissant. Vendu chez Aldi, nouvellement installé en Suisse, il n’était pas possible de l’essayer, tandis que l’ambiance des magasins du discounter n’est à vrai dire pas vraiment encline à déclencher l’achat compulsif. Il faut dire que face à une pile de cartons, il est difficile de se faire une idée. Néanmoins, après avoir trouvé des témoignages sur le web d’acheteurs allemands, bénéficiant de la même offre et qui n’avaient pas hésité à démonter le petit portable pour voir quels composants il intégrait, je n’ai pas hésité. Le netbook était en fait un produit MSI, le Wind, sur lequel on avait simplement apposé la marque Medion. Comble de l’histoire, en plus d’être vendu près de moitié prix que le modèle « original », ce dernier bénéficiait d’une garantie de 3 ans, contre 1 an pour le Wind, tandis que son module Wi-Fi était plus performant !

C’est donc avec ce souvenir à l’esprit que j’ai pris contact avec Medion, à Essen, pour y demander un PC de bureau, le Akoya P5315, une mini tour, que le constructeur présente comme étant un produit multimédia, polyvalent et suffisamment puissant pour profiter des divertissements numériques confortablement.

Livrée avec un clavier et souris de bonne facture, la mini-tour est qui plus est dotée d’un design agréable et discret, profilée sans être dotée d’un aspect trop tape-à-l’œil. Un premier tour par la case démontage, histoire de constater la fabrication de l’ensemble, confirme une conception et un assemblage très propre. Sur la carte mère maison, au format mini-ATX, outre une grande écope d’introduction d’air forcée vers le ventilateur du processeur, on distingue tout de suite l’imposante carte graphique. Celle-ci, basée sur une Nvidia GTX 660, dotée de 1,5 Go de ram, est fabriquée par… MSI ! Et il en est de même pour la plupart des composants, comme les contrôleurs implantés sur la carte mère. Medion fait donc toujours confiance au même constructeur, dont la renommée n’est plus à faire, bien que depuis 2011, Medion appartienne à Lenovo. Les deux modules de 4Go de ram chacun sont également issus d’un fabricant de confiance, Nanya, qui livre par exemple ses barrettes à Kingston. Quant au processeur, le Akoya P5315 intègre un quad core Intel i7 3770 (4 cœurs, 8 threads), cadencé à 3,9 Ghz maximum. Cela commence à sentir bon ! De plus, la tour dispose de 2 disques durs : Un SSD Micron C400 de 64 Go sur lequel est installé le système et un disque dur Seagate de 1 To (7200 tours/minute), les deux connectés en SATA III.

akoya-084

Une construction simple et propre, comme on aimerait en voir plus souvent…

Mais ce n’est pas tout ! En façade, juste en dessous du lecteur/graveur DVD de marque Samsung, une trappe permet de monter un disque dur au format 3,5 pouces sur un tiroir autorisant le hot-swap ! Juste en dessous, une autre trappe permet d’accéder à 2 ports USB 3.0 en façade, à un lecteur de cartes 4 en 1, ou encore à des prises jack entrée-sortie audio.

Une excellente surprise…

akoya-082

Des trappes. Pour le lecteur/graveur DVD, mais aussi pour un tiroir disque dur hot-swap ou le lecteur de cartes et les ports USB en façade

Mis en route, on remarque d’emblée la vélocité du PC, qui démarre très vite sur Windows 8. Medion a eu la très bonne idée d’inclure quelques logiciels, mais s’est abstenu d’ajouter des bloatware inutiles, comme c’est trop souvent le cas de nos jours. Premier petit ajout bien pratique pour les habitués aux versions précédentes de Windows : un lanceur, qui permet de retrouver le bon vieux menu démarrer et d’accéder aux programmes. Bonne initiative. On retrouve une version de l’antivirus Kaspersky en évaluation, ainsi qu’un lecteur multimédia pour ses photos et vidéos, Power DVD pour la gravure de DVD, ou encore un raccourci permettant d’accéder à  une version d’évaluation d’Office.

Et les bonnes surprises continuent ! Testé avec différents benches, tout passe comme sur des roulettes. L’indice de performance système lui alloue 7,9 points, tandis que le PC fait plus de 5920 points à 3DMark 11. Les tests en jeu, avec Crysis, The Witcher 2, Far Cry 3 permettent de pousser les réglages à fond avec un écran full HD. La carte graphique dispose de 2 sorties DVI ainsi que d’une sortie HDMI, pour plus de flexibilité, et permettre sans broncher d’y connecter plusieurs écrans. De plus, contrairement à bon nombre de déclinaisons de la GTX660 de nVidia, celle-ci, même sollicitée, reste silencieuse. Autant dire que pour un PC qui ne se réclame « que » multimédia, et non gamer, ses performances dans les jeux sont plus qu’appréciables, permettant de profiter des derniers titres dans des conditions largement supérieures à ce qu’offrent les consoles actuelles.

Un constructeur peu connu, qui ne démérite pourtant pas…

On peut trouver ces jours-ci un modèle quasiment similaire à celui testé, mis à part le SSD qui est de 128Go au lieu de 64Go, chez digitec, pour 999.-. Cependant, si vous pensez renouveler votre pc, sans être pour autant dans l’urgence, il est peut-être nettement plus intéressant de jeter un œil aux offres de Aldi, qui commercialise régulièrement des lots de PC Medion. Moins chers, et en plus, avec une garantie de 3 ans.

Eric Rivera

[Show as slideshow] akoya-082 akoya-083 akoya-084 p5315f

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte