Magazine Banque

Revue de l’actualité bancaire du 13 au 20 avril

Publié le 20 avril 2008 par B3b

Voici la synthèse des nouvelles de l’actualité bancaire sélectionnées par B3B.

Bonne lecture.

Banque

La Royal Bank of Scotland (RBS), deuxième banque britannique, va annoncer prochainement environ quatre milliards de livres (5 milliards d’euros) de pertes supplémentaires provoquées par la crise financière des subprimes. >> lien ici.

RBS, la deuxième banque anglaise, devrait proposer, la semaine prochaine, une importante augmentation de capital, destinée à réalimenter son cash-flow sévèrement touché par l’achat, l’année dernière, de sa consœur néerlandaise ABN Amro. >> lien ici.

Citigroup, Merrill Lynch et Wachovia ont annoncé à elles trois 12.400 suppressions d’emplois cette semaine mais les licenciements dans le monde bancaire américain ne devraient pas s’arrêter de sitôt tant que sévit la crise du crédit. >> lien ici.

Citigroup signe sa deuxième perte nette trimestrielle d’affilée avec plus de 16 milliards de dollars de dépréciations et provisions pour pertes sur crédit. >> lien ici.

La banque américaine JPMorgan Chase a levé mercredi 5,88 milliards de dollars via un placement privé réalisé dans la plus grande discrétion, le jour même de la publication de ses résultats, selon un communiqué publié par l’autorité américaine de régulation des marchés (SEC). >> lien ici.

Sale période pour la banque d’affaires américaine Bear Stearns. Cette dernière qui a failli se retrouver en faillite a été rachetée par JPMorgan Chase, a indiqué dans un avis financier qu’entre novembre et mars, ses clients ont retiré 20% des fonds qu’il lui avaient confiés en gestion. >> lien ici.

La banque d’affaires Merill Linch, qui a passé environ 9 milliards de dollars de provisions au titre de la crise des subprime et des marchés de crédit, va supprimer 4.000 emplois. >> lien ici.

JPMorgan Chase provisionne 5 milliards de dollars. Les revenus trimestriels baissent de 9 % et les profits chutent de moitié. Le taux de défaut des emprunts immobiliers a priori non risqués s’est accru sur la période. >> lien ici.

La banque américaine Wachovia, en perte, doit se recapitaliser et coupe dans son dividende. La banque américaine annonce une perte surprise de 350 millions de dollars au titre du premier trimestre. >> lien ici.

Le groupe bancaire français BNP Paribas veut dépasser les 70 millions de clients pour la banque de détail à l’international et les services financiers d’ici à 2010, contre plus de 50 millions actuellement. >> lien ici.

Le Bahreïn, pays considéré comme un paradis fiscal pour les très riches, a accordé une licence de banque privée au Crédit agricole, ce qui permettra à la banque française d’étoffer ses services à destination des gens fortunés. >> lien ici.

Credit Suisse pourrait dévoiler de nouvelles dépréciations d’actifs. La presse suisse chiffre à 5 milliards de francs le montant maximal que la deuxième banque du pays pourrait déprécier au premier trimestre. Le 24 avril, celle-ci devrait publier ses premiers comptes trimestriels déficitaires en cinq ans. >> lien ici. 

La Banque Sarasin a fondé une filiale de private banking en Espagne, avec son partenaire Alén Gestión Patrimonial. >> lien ici.

Deutsche Bank cherche à céder jusqu’à 13 milliards d’euros de dettes. Un groupe d’investisseurs pourrait reprendre une grosse part de la dette de la banque allemande qui a reconnu dernièrement qu’elle allait devoir passer pour 2,5 milliards d’euros de dépréciations au premier trimestre. >> lien ici.

John Paulson arrive en tête du classement des gérants de fonds spéculatifs les mieux payés établi par Alpha Magazine, avec 3,7 milliards de dollars, peut-être la plus grosse rémunération annuelle de l’histoire de Wall Street. Le suivent de près George Soros (2,9 milliards) et James Simons (2,8 milliards). >> lien ici.

Réglementaire et conformité

Le Comité de Bâle a annoncé une série de mesures pour contribuer à rendre le système bancaire plus résistant aux chocs financiers. >> lien ici.

Le CESR prend des mesures pour renforcer la confiance du marché. >> lien ici.

Le Comité de supervision de Bâle va demander aux banques d’avoir un matelas de capital plus conséquent à mettre en face de leurs investissements dans les crédits structurés, comme ceux qui ont provoqué la crise actuelle, et de leurs engagements hors bilan. >> lien ici.

L’AMF publie une étude portant sur l’information financière publiée au titre du 3ème trimestre 2007, dans le cadre de la première application de la directive Transparence. >> lien ici.

La CFB publie la nouvelle circulaire "Règles de conduite sur le marché concernant le négoce de valeurs mobilières (Règles de conduite sur le marché)" du 19 mars 2008 (Circ.-CFB 08/1). >> lien ici.

Des hauts représentants des autorités de surveillance de cinq pays (groupe appelé "Senior Supervisor Group" et comprenant un représentant de la Commission des banques) ont rendu public un rapport conjoint. >> lien ici.

l’Association suisse des banquiers (ASB) a adopté la septième version de la Convention relative à l’obligation de diligence des banques (CDB 08) de l’ASB. La nouvelle CDB 08 tient compte, d’une part, des recommandations déjà révisées du Groupe d’action financière (GAFI) et des neuf recommandations spéciales relatives à la lutte contre le financement du terrorisme. >> lien ici.

Places boursières

Nyse Euronext mise sur sa plateforme transatlantique pour couper les vivres de son principal concurrent sur le Vieux Continent, le London Stock Exchange. Son idée : séduire les entreprises chinoises, indiennes et russes qui envisagent une introduction en Bourse. >> lien ici.

Cartes

Les établissements français envisagent avec Commerzbank, Deutsche Bank, DZ Bank et Postbank de concurrencer Visa et MasterCard. Les études de faisabilité déboucheront à l’automne. Des contacts juridiques ont été pris avec Bruxelles. >> lien ici.

La Banque Populaire de Bourgogne-Franche Comté a diffusé des cartes de paiement “sans contact” auprès de ses clients volontaires. >> lien ici.

Gestion des risques et crise financière

L’enquête du Federal Bureau of Investigation (FBI) sur le secteur des crédits immobiliers subprime pourrait déboucher sur la mise en cause de grandes maisons de Wall Street, de fonds d’investissements ou de fonds spéculatifs, a indiqué le patron du FBI. >> lien ici.

Standard & Poor’s vient de jeter un énorme pavé dans la mare en publiant un ratio de solvabilité " maison ". Baptisé, RAC (Risk Adjusted Capital), il est destiné à " fournir une mesure harmonisée et transparente des risques pondérés et de l’adéquation des fonds propres bancaires ". >> lien ici.

Selon cette enquête du cabinet KPMG menée auprès de 400 entreprises, plus de 72 % des 400 dirigeants interrogés indiquent que la crise du "subprime" a eu ou va avoir des impacts négatifs importants sur leurs facultés d’emprunter. >> lien ici.

Alors que les conditions du crédit continuent de se resserrer, la Banque du Canada a annoncé mardi qu’elle injectait 2 milliards $ supplémentaires dans le système bancaire du pays. >> lien ici.

La Banque d’Angleterre (BoE) annoncera la semaine prochaine un plan de 50 milliards de livres (63 milliards d’euros) visant à dénouer la crise du crédit immobilier. >> lien ici.

Sécurité

Selon Symantec, les comptes bancaires dépassent les numéros de cartes de crédit dans le palmarès des coordonnées volées les plus recherchées par les cybercriminels. Le prix de base démarre à 6 euros mais peut dépasser 600 euros. >> lien ici.

Technologie

La Banque de France vient de conduire la migration de la Place financière de Paris à Target 2. Destiné à mieux répondre aux besoins des utilisateurs et  s´adapter aux nouvelles contraintes réglementaires et à l´élargissement de l´Union Européenne, le système Target 2 fonctionne sur la base d’une plate-forme unique partagée (Single Shared Platform - SSP) par les banques européennes participant à Target 2. >> lien ici.

B-Source SA, prestataire suisse de Business Process Outsourcing fournisseur basé à Lugano, a sélectionne logiciel bancaire Avaloq pour exécuter son Business Process Outsourcing (BPO) services. >> lien ici.

St. Galler Kantonalbank (SGKB) a migré avec succès sur Avaloq, sa nouvelle plate-forme de services bancaires de base, sous la direction de COMIT. >> lien ici.

NDLR. Les textes ci-dessus sont en partie des citations extraites directement de l’article auquel le lien fait référence.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


B3b 144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines