Magazine Culture

Portraits de fans

Publié le 21 avril 2008 par Reyep
-ATTENTION POST HUMORISTIQUE-

Bon je précise tout de suite que cet article n'est pas à prendre au sérieux... Ne craignez rien, cela est juste un avis un tantinet humoristique, une vision décalée et amplifiée de la réalité.
Maintenant que vous avez lu ceci, ça va saigner è_é !
Comme beaucoup d'entre nous ont pu le constater, l'âge moyen de l'auditeur de musique japonaise tend à descendre de plus en plus au fil des années. Nous n'en sommes pas encore au moment où les enfants demanderont du lait uniquement japonais dans leurs biberons en écoutant Leah Dizon (ce qui, pauvre gamin, finirait par le rendre sourd avant même de savoir ce qu'est la musique)... Mais pas loin. En effet, il nyah (jeu de mot, ohoh) qu'à jeter un oeil sur le public à un concert du type An Cafe pour le constater, il y a de plus en plus de jeunes en concert.
Et comme nous pouvons nous en douter, les mentalités tendent aussi à évoluer en corrélation avec cet âge d'or qu'est l'adolescence et la pré-adolescence. L'avantage de cet état de fait c'est que l'on peut ainsi dégager plusieurs façons de penser, en général en accord avec l'âge à laquelle la musique a été découverte:
1 - La Nyappi histérique. Commençons par le pire. Là on touche dans la partie la plus dure de la nouvelle mentalité qui sied à la musique japonaise. En général âgée d'une quinzaine d'année, elle a découvert la musique japonaise via une amie qui lui a dit "vas y écoute ce groupe, 1ls s0nT tr0000 Bo0000!" (écoutez un groupe pour son visuel... bizarre comme point de vue...). En général, ses artistes préférés sont An Cafe, An Cafe, et An Cafe... (ou tout ce qui est à la fois, rose bleu, vert, jaune, et blanc, et qui fait mal aux yeux, au point que le nombre d'épileptiques dans un pays pourrait doubler si le groupe était diffusé à grande échelle). Là encore, cette personne ne connait qu'un seul type de groupe qu'elle a découvert via un site de téléchargement qu'elle croit légal, et pense que la musique japonaise ne s'achète pas. En effet il est légal de télécharger un artiste non français, car il a les yeux bridés et qu'en plus, y'a un site qui dit que c'est pas illégal. "En + 0n tr0uV pa les ArT1sT 3n FrAnc3" qu'elle nous dira quand on abordera la question. Mais le pire est à venir... Ne vous êtes-vous jamais senti opressé en concert? N'avez-vous jamais eu l'impression que le brouhaha se déroulait derrière vous et non pas sur le devant de la scène? Et oui, la nyappi crie, gueule, tire les cheveux et ne vient que pour se faire repérer de ses artistes préférés?. En fin de concert, elle dira toujours "Ah oui mAi il ma vU, 1l m'a s0uRi!". On en vient à se demander si celle-ci vient pour écouter la musique. Mais bêtes que nous sommes. Ce n'est point le cas, ils sont juste trop beau ^^'. Et on ne parle pas de ses prises de photos avec son appareil 3 pixels alors que cela est interdit. Elle l'assume et mettra même ses photos sur l'une des 40 pages de son site préféré pour télécharger un unique artiste, où ses amies lui diront "Ouaaaaa s0nT Tr0 B3l T F0tO!!". Attention, on notera que cet individu profite a tendance à se reproduire plus vite que son ombre et à être de plus en plus présent!.
2 - L'auditeur "A l'ancienne": Vieille antiquité d'un temps révolu, pour lui tout ce qui date d'après 2000 n'a de grâce à ses yeux, et il ne manquera pas de vous le rappelez en vous rabaissant constamment avec style et grâce que lui ont donnés ses multiples années d'écoute. Vous pourrez le prendre comme supérieur, mais non... En fait c'est bien plus que ça, et la musique que vous écoutez lui sort par les trous de nez à tel point que, en général, cela déteint aussi sur sa façon de vous voir. Mais n'allez pas lui demander, au grand jamais, des artistes, il vous rabrouera à grand coup de "Tes oreilles ne sont pas prêtes pour ça, vas écouter ta bouse et m'embête pas s'il te plait". Il préfèrera vous laissez dans votre ignorance et gardez ses groupes pour lui seuls, c'est à ce prix là qu'il pourra continuer à se moquer éperdument de vous. On ne peut malheureusement savoir à quoi ressemble cette personne, celle ci restant cloitrée chez elle et ne sortant jamais pour les concerts, vu que c'est trop récent pour elle. Il semblerait que, contrairement à ce que l'on dise, elle n'a pas une barbe de trois mètres et une toge blanche, mais plutôt un simple costume et des cheveux courts qui montre que lui travaille, et vous non.
3 - Le néo visualeux : Lui c'est l'inverse. Tout ce qui est sorti avant 2004 n'a d'importance à ses yeux. Il n'écoute que du visual kei, mais en général le plus bruyant. Ne lui parlez pas du fait que cette scène entretient des rapports constants avec la scène américaine, il vous dira que "Non, les deux n'ont aucun rapport" et que "non, Dir en grey, c'pa du metalcore t'avu?". En général ce type de personne allie aussi orthographe déplorable et ouverture d'esprit au néant. Et oui, il n'écoute que du visual, le Jrock est un courant loin pour lui, alors imaginez, la Jpop, encore pire. Il aime le bruit et le fait savoir, en concert où, tout transpirant, il n'hésitera pas à vous prendre pour un punching ball. On repère cet individu via ses tee shirts (souvent noir) ses piercings ou ses dreads, mais surtout à sa façon de faire du bruit. En effet, se prenant pour un grand metalleux, il crie, gueule et éructe dans les fils d'attentes et aussi en concert En général, il est accompagné d'ami(e)s à lui, qui ont la même ouverture d'esprit virant au néant, qui au final lui permet de se faire repérer et d'emmerder encore plus de monde. On notera que le QI d'une huitre est souvent bien plus élevé que ces bandes organisés pour foutre le bordel aux concerts.
4 - L'omniscient. Dieu de la J-Music par excellence, gourou parmi les gourous, celui-ci se distingue des autres. En général, et il ne le répètera jamais assez, il a fait tous les concerts et a tout vécu. Non seulement il l'assume, mais en plus celui-ci écoute de tout, ce qui sera un moyen de plus pour montrer sa science intarissable (dixit ses propres termes). Il viendra vous voir tous les jours en ayant découvert un nouveau groupe, souvent écouté par 4 personnes, qu'il qualifiera de chef d'œuvre de l'humanité (jusqu'au lendemain). Son but dans la vie tiendrait presque en la recherche de musique. Des fois il en a tout plein d'un coup, alors il n'a pas le temps de toutes les écouter et son CD prend la poussière. Il n'empêche qu'il vous dira qu'il a quand même un CD de cet artiste qu'il n'a jamais écouté. Et aussitôt après, pour combler son égo, il citera un groupe inconnu histoire de montrer que "Oui, il est supérieur à vous". En général, celui-ci passe incognito en concert et se fond dans la masse, vous ne saurez jamais à quoi il ressemble, mais tendez donc l'oreille, si jamais vous veniez à entendre un groupe inconnu, il se pourrait que ce monsieur ne soit pas très loin. De toute façon, incognito ou pas, celui-ci est un brin narcissique et il aura tendance à parler de lui et presque uniquement de sa musique "moi je ci, ou moi je ça". Il paraitrait même que certaines de ces personnes ont tendances à parler d'elles à la troisième personne... Mais ceci est une légende urbaine que nous ne sommes en mesure de prouver.
Tout juste pour finir une seule remarque, et celle-ci est sérieuse. Ne vous limitez pas à ce que vous croyez être comme des bases de données fantastiques sur la JMusic et le téléchargement. Découvrez, cherchez, trouvez et achetez par vous même! Quelque soit le style, quelque soit le genre, les trésors de la musique japonaise sont aujourd'hui à votre portée, en grande partie grâce à internet ; alors prenez les !
Texte : FoX

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Reyep 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog