Magazine Cuisine & Santé

NutriNet SANTÉ: Non les féculents ne font pas grossir! – NutriNet

Par Santelog @santelog

NutriNet SANTÉ: Non les féculents ne font pas grossir! – NutriNetCes derniers résultats de l’étude NutriNet Santé appellent à augmenter notre consommation de féculents, et tordent le cou à l’image ancienne des féculents qui «  font grossir  » Car source majeure de glucides complexes, d’amidon et de fibres lorsqu’ils sont complets, les féculents sont le principal signal de satiété donc de la régulation de la prise alimentaire. 50% des apports énergétiques, soit 3 à 6 portions de féculents par jour, c’est-à-dire à chaque repas et à volonté, selon l’appétit, c’est ce que recommande le Programme national Nutrition Santé (PNNS). Cependant, les féculents, pain, pommes de terre, pâtes et riz ne représentent aujourd’hui que 43% des apports énergétiques des Français.

Sont féculents,

·   les céréales ou aliments d’origine céréalière : riz, maïs, semoule, blé (entier ou concassé), pâtes, farines et pain, céréales du petit-déjeuner,

·   les légumes secs et assimilés : lentilles, pois chiches, pois cassés, flageolets, haricots blancs, haricots rouges, fèves ;

·   les pommes de terre et le manioc (ainsi que son dérivé, le tapioca).

Le PNNS recommande d’augmenter la consommation des glucides afin qu’ils contribuent à plus de 50 % des apports énergétiques journaliers, mais en favorisant la consommation des aliments sources d’amidon dont les féculents et en réduisant de 25 % la consommation actuelle de sucres simples et en augmentant la consommation de fibres présentes, là encore dans les féculents, en particulier complets.

NutriNet SANTÉ: Non les féculents ne font pas grossir! – NutriNet
Les féculents et leurs glucides complexes contribuent à réguler l’apport énergétique quotidien, grâce à leur pouvoir rassasiant et à lutter contre certaines pathologies grâce à leurs apports en fibres, en vitamines et de minéraux (vitamines B et E et fer, magnésium, zinc, potassium, sélénium), en acides gras essentiels. Ils apportent 34 % des apports totaux de fibres chez les femmes et 39 % de ceux des hommes ; 21,5 % des apports en vitamine B1, 20 % des apports en vitamine B6 et 16,5 % des apports en vitamine B9 (folates). Grâce à ces différents nutriments, ils permettent de limiter le risque de surpoids ou d’obésité, de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires mais aussi de cancer colorectal.

Non, les féculents ne font pas grossir ! La consommation de féculents en France reste pourtant insuffisante, probablement aussi en partie d’une image qui reste négative. Les apports en féculents observés dans l’étude sont ainsi de 257 g/j en moyenne (voir schéma ci-dessus) et un homme sur 3 et 2 femmes sur 3 ont des apports en féculents inférieurs à la recommandation du PNNS, la recommandation la moins bien connue de toutes. En particulier, la consommation de féculents est inférieure aux recommandations chez les sujets ayant pratiqué un ou plusieurs régimes amaigrissants (voir schéma ci-contre).

 

Source: NutriNet Santé La consommation de féculents dans la cohorte NutriNet-Santé : des apports insuffisants par rapport aux recommandations

NutriNet SANTÉ: Non les féculents ne font pas grossir! – NutriNet
Accéder aux dernières actualités sur l’étude NutriNet Santé

Lire aussi :NUTRITION et ANTIOXYDANTS : Plus le riz est noir, meilleur il est pour la santé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte