Magazine Entreprise

Coup de foudre entre associés

Publié le 23 mai 2013 par Amvoilure @Amvoilure

L’association c’est comme un mariage, le coup de foudre ne suffit pas. La séduction, l’émotion, le fait d’être subjugué devrait au contraire alerter. Qu’est ce que cela crée comme rapport de force ? Comment prendre sa place quand on est en admiration devant l’autre ?
(Associés et… Heureux !, page 22)

coup de foudre entre associesSe préparer avant une rencontre

Préciser son projet, ses objectifs, ses compétences pour le réussir et clarifier sa recherche d’associés permet de connaître ses forces, ses faiblesses et ses besoins. Ce travail préalable nous rend moins vulnérables lors d’une première rencontre avec de futurs associés.

L’admiration peut rendre aveugle

Certains associés nous ont racontés que, dès le premier entretien, ils ont été subjugués par un éventuel associé qui montrait de la confiance en lui et une aisance relationnelle. Ils pensaient avoir trouvé l’associé idéal, étaient très admiratifs, le trouvant bien meilleur qu’eux-mêmes sur beaucoup de plans.

Cet enthousiasme nous a toujours alertés. Il indique un déséquilibre dans la relation dès le départ. L’associé se dévalorise, privilégie l’émotionnel et finit par se mettre en infériorité. Comment prendre sa place quand on est dans une telle admiration devant l’autre ?

Celle-ci peut conduire à abandonner complètement, à l’autre, un pan entier de l’activité, sans droit de regard. Comme Baptiste, persuadé de son incompétence en commercial, qui laissa la conduite du développement à son associé le croyant bien meilleur que lui. Il comprit trop tard que celui-ci était surtout un beau parleur, qui dépensait beaucoup en dîners et sorties diverses, pour un résultat commercial assez médiocre.

Nous questionnons ces créateurs sur leurs points forts dans leur projet et sur les points faibles qu’ils auraient pu repérer chez leurs interlocuteurs. Notre objectif : les aider à se repositionner.

Rechercher l’équilibre entre les associés

Dans une relation équilibrée, chacun apporte son expérience, ses connaissances et compétences, ses idées. Elles feront l’objet de questionnements, d’interrogations, de précisions, d’ajustements, d’évolutions … Ce sont ces échanges à parité qui permettront de construire le lien entre associés et de le développer dans le temps.

Cette recherche de l’équilibre, dans la relation entre associés, conditionne la pérennité de l’association. C’est un mouvement permanent dont chacun est responsable.

Pour démarrer une relation d’associés équilibrée, il faut :

  • connaitre ses forces, ses faiblesses ainsi que celles des autres
  • savoir ce qu’on recherche chez un associé
  • se méfier d’un enthousiasme immédiat
  • prendre le temps de se connaitre en travaillant ensemble
  • se tenir régulièrement informé de l’ensemble de l’activité

Related posts:

La liste des entrées similaires est établie par le module d’extension YARPP.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amvoilure 294 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines