Magazine Culture

Anthologie permanente : Anne Carson (3)

Par Florence Trocmé

J'entends un léger plic ploc dans mon rêve.
Le robinet argent de la nuit goutte
le long de mon dos.
4 H. Je me réveille. Pensant

à l'homme qui
est parti en septembre.
Law était son nom.

Mon visage dans la glace de la salle de bains
montre des traînées blanches.
Je le baigne et regagne mon lit.
Demain je vais rendre visite à ma mère.

Elle habite dans une lande au nord.
Habite seule.
Le printemps là-bas s'ouvre comme un rasoir.
Je voyage en train toute la journée, emportant un tas de livres -
certains pour ma mère, d'autres pour moi,
dont Les œuvres complètes d'Emily Brontë.
C'est mon écrivain favori.

Aussi mon plus grand sujet d'angoisse, que je veux affronter.
Chaque fois que je vais voir ma mère
je sens que je me change en Emily Brontë,

ma vie solitaire autour de moi comme une lande,
mon corps gauche arpentant la plaine boueuse avec une apparence de transformation
qui s'efface quand je franchis le seuil de la cuisine.
Quel est ce viatique, Emily, dont nous avons besoin ?

Trois femmes silencieuses à table dans la cuisine.
La cuisine de ma mère est petite et sombre mais par la fenêtre
on voit la lande, figée par la glace.
Elle s'étend à perte de vue

dans la plaine jusqu'à un ciel blanc compact et sans lumière.
Mère et moi mâchons avec application de la laitue.
L'horloge au mur émet un faible bourdonnement chaotique

qui saute à chaque minute sur le douze.
J'ai devant moi Emily p. 216 appuyée contre le sucrier
mais en secret j'observe ma mère.

Anne Carson, L'essai de verre [sur Emily Brontë], dans Verre, Ironie et Dieu, traduit de l'anglais (Canada) et préfacé par Claire Malroux, postface de Guy Davenport, José Corti, 2004, p. 13-14.

Contribution de Tristan Hordé

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com,
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d'information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l'anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
* Merci de préciser "abonnement à l'anthologie" ou "abonnement à la lettre seule"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Jacques Demarcq

    Trois extraits du grand œuvre (à paraître) de Jacques Demarcq : Zozios. Le premier est extrait de la section du livre baptisée Cummings, occasion de rappeler qu... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : H.D.

    Nuit La nuit a séparé l’un de l’autre et recroquevillé les pétales sur le dos de la tige et dessous, en rangs crêpus : dessous, sans défaillir, dessous,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Robert Desnos

    Les sources de la nuit Les sources de la nuit sont baignées de lumière. C’est un fleuve où constamment boivent des chevaux et des juments de pierre en... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Auxeméry

    jusqu’à l’exténuation de toute parole… jusqu’à l’exténuation de toute parole parler jusqu’à l’épuisement lire dans la lumière : hommes, nous aurions dû être... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Ernst Jandl

    Je remercie Lucie Taïeb qui m’a proposé cette contribution et qui a établi dans le même temps la fiche bio-bibliographique du grand poète autrichien Ernst... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Luis Cernuda

    Birds in the night Le gouvernement français, ou le gouvernement anglais peut-être ? apposa une plaque sur cette maison du 8 Great College Street, Camden Town,... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Emmanuel Hocquard

    Rappel : vendredi 30 novembre 2007, à Marseille, Emmanuel Hocquard et Claude Royet-Journoud donneront une lecture au cipM* à 19h. 13. X est l’inconnue. Les... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines