Magazine Cinéma

5 QUESTIONS A… Diana Elbaum (Entre Chien et Loup)

Par Misteremma @misteremma

Productrice chez Entre Chien et Loup, Diana Elbaum revient sur la présentation de The Congress en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs et sur la présence de la société de production à Cannes.

Diana, comment s’en passé la première de The Congress?

Extrêmement bien, c’est toujours une très grand émotion de montrer un film et particulièrement celui-ci tellement il a pris du temps à être fait à cause la partie animation qui était importante. Mais c’était très bien, très émouvant, très classieux, comme on aime.

Mis à part The Congress, quels ont été les autres succès d’Entre Chien et Loup à Cannes?

On a une Cannes Junior l’année passée avec Le magasin des suicides de Patrice Leconte, on a eu Un homme qui crie qui était en compétition officielle qui a fini avec le Prix du Jury en 2006, Depuis qu’Otar est parti de Julie Bertuccelli et Altiplano à la Semaine de la Critique, le film de Lucas Belvaux La raison du plus faible. Si on retourne plus loin dans le catalogue, on retrouve également Lumumba de Raoul Peck, Made in USA qui était à la Quinzaine des Réalisateurs. J’en oublie certainement. On aime bien Cannes, c’est sûr mais il n’y a pas que ça, il y a aussi et Venise et Berlin.

Cette année, le cinéma belge est un peu moins présent, qu’en pensez-vous? Y a-t-il un ralentissement du secteur?

Je pense que les films que l’ont fait n’ont pas le rythme des festivals, ils ont leur propre rythme. Il faut donc laisser le temps au temps, on avait une très belle sélection l’année passée. Il ne faut pas oublier que nous sommes un pays de 11 millions d’habitants, nous ne sommes pas Hollywood. Je pense qu’il faut juste laisser les gens travailler à leur rythme et il n’y rien de moins bien parce qu’il y avait moins de films cette année ou de mieux dans les années où il y en a plus, c’est juste qu’il s’agit de rythmes qui n’ont aucun lien avec le calendrier réel. Je ne pense pas qu’il y ait une baisse de régime. D’un autre côté, il y a des films qui n’ont pas été sélectionnés en festival et qui fonctionnent très bien chez nous. Tous les films belges ne doivent pas non plus aller dans un festival. Je pense que les festivals sont un thermomètre de la bonne santé d’une cinématographie quelle qu’elle soit mais je pense qu’il faut tirer des conclusions sur plusieurs années, prendre du recul.

Durant le festival, avez-vous eu l’occasion de voir des films?

J’en ai vu 3, le mien déjà (rire). Mais nous avons été tellement occupés avec The Congress et avec les rendez-vous que je n’ai pas pu en voir plus. J’ai vu un très joli premier film indien à la Semaine de la Critique qui s’appelle The Lunchbox qui est une comédie romantique. Je suis Riteish Batra, le réalisateur, depuis ses courts métrages donc j’espère que ça va fonctionner pour lui. Ce n’est pas du Bollywood donc ça fait beaucoup de bien. J’ai également vu Only God Forgives a 8h du matin donc c’était un peu difficile à gérer. C’est un cinéma que je n’aime pas. Le crime gratuit de me plait pas. S’il y a de l’humour, un peu comme Tarantino, ça passe mais ici non.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Diana Beltran Herrera

    Diana Beltran Herrera

    Lire la suite

    Par  Gladyshack
    BEAUX ARTS, CONSO, CULTURE, DÉCORATION, MODE, PEINTURE, PHOTOS, TALENTS
  • 2 nouvelles photos de Diana avec Naomi Watts

    nouvelles photos Diana avec Naomi Watts

    Naomi Watts est la Princesse Diana. Au moment où la grossesse de Kate Middleton était annoncée hier, deux nouvelles photos du biopic Diana ont été dévoilées. Lire la suite

    Par  Popmovies
    CINÉMA, CULTURE
  • Fashionweek Paris / Prêt à Porter: Land Of Diana

    Fashionweek Paris Prêt Porter: Land Diana

    ELLE:...Hôtel des Invalides... LUI: The Freeborne Photo: Claudia Fessler Video: Youtube: User groovysundayschool The Freeborne Land of Lire la suite

    Par  Modemajeure
    CULTURE, HUMEUR, MODE, MUSIQUE, TALENTS
  • La Nuit du Loup-Garou

    Nuit Loup-Garou

    Genre: épouvante, horreurannée: 1961durée: 1h20L'histoire: En Espagne, au XVIIIe siècle, le marquis Siniestro humilie un mendiant pendant son repas de noces et... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Un (Loup) Garou place Vendôme

    (Loup) Garou place Vendôme

    Oyez, oyez, oyez ! (Me viens tout d’un coup à l’esprit que l’on utilise si peu cette charmante conjugaison du verbe Ouïr… et que des crieurs de rue comme à... Lire la suite

    Par  A&w
    CONSO, HUMEUR, MODE, PEOPLE
  • Le Loup-Garou (1941)

    Loup-Garou (1941)

    genre: horreur, épouvanteannée: 1941durée: 1h10L'histoire: Larry Talbot est de retour dans son pays, où il est accueilli par son père, le châtelain Sir John... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Toshiba x L’atelier Saint Loup

    Toshiba L’atelier Saint Loup

    C’est pour offrir un écrin de cuir unique et sur-mesure à deux de ses PC portables que Toshiba a fait appel au talent de l’Atelier Saint Loup. Lire la suite

    Par  Guesswhat
    CONSO, MODE

A propos de l’auteur


Misteremma 41554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte