Magazine Concerts & Festivals

Beach Fossils + Disco Anti Napoleon @ La Maroquinerie – 27/05/2013

Publié le 28 mai 2013 par Pinkfrenetik @pinkfrenetik

Beach Fossils + Disco Anti Napoleon @ La Maroquinerie - 27/05/2013

Et si le concert de ce soir valait à lui seul tous les concerts Primavera de ce week-end ? Pas loin.

Ca faisait un moment que je voulais voir Beach Fossils en live. Je les avais loupé de peu il y’a un an, car je suis allé voir le même soir BeachHouse. Quand j’ai vu qu’ils passaient à Paris, le lendemain du Primavera, j’ai sauté sur l’occasion. Assez dingue de leur deux albums et de leur EP, les chansons de la bande à Dustin Payseur se retrouve souvent dans mes oreilles.

20h, c’est un groupe au nom rigolo qui rentre sur scène : Disco Anti Napoleon. Plutôt jeunes, les 4 garçons conquièrent assez vite les quelques personnes présents déjà dans la salle. Si tu aimes Beach Fossils, ce groupe originaire de Nantes risque de t’enchanter. Sur scène, les guitares et les synthés se livrent à un combat prestigieux, rendant leur son beaucoup plus saturé que celui de Beach Fossils.

21h20, et avec 20 minutes de retard (mais je pardonne tout ce soir), Beach Fossils entre sur scène. Enfin le batteur et le guitariste. C’est qu’aux premières notes que Dustin Payseur, le chanteur, et le bassiste entrent sur scène. Dustin chope le micro et se jette dans le public pour interpréter Clash The Truth au coeur de la fosse.

Les chansons s’enchainent à vitesse folle. Faisant en moyenne moins de trois minutes, le groupe balance ses pépites pop avec une fougue et une énergie communicative. Dustin annonce au public jouer une chanson pour la première fois. Surprise, sauf qu’en écoutant les premières notes, on reconnait Daydream, tube de leur premier album.

Moins d’une heure de set (déjà !) et le groupe vient pour deux rappels. Ils repartent aussi vite avant que Dustin se paye un bain de foule. Le public aurait souhaité un deuxième rappel, mais les lumières se rallument. Le groupe vient ranger ses instruments et en profite pour échanger et prendre quelques photos avec les gens encore présents dans la salle.

Beach Fossils

[GROUPIE] Timide, j’ai demandé au chanteur de m’écrire ce qu’il voulait sur un bout de papier. J’en ai profité pour lui dire qu’ils manquaient à Primavera. Tant pis pour Barcelone, hier soir mon petit coeur battait très fort. [/GROUPIE]

Retrouvez mon avis sur l’album Clash The Truth de Beach Fossils ici.
Ecoutez l’EP de Disco Anti Napoleon ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pinkfrenetik 3300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte