Magazine Cinéma

PEOPLE : Julie Maroh signe une tribune pour dire ce qu’elle pense de La Vie d’Adèle

Par Misteremma @misteremma

Julie Maroh est l’auteure de la BD dont est issue le film de Kechiche, La Vie d’Adèle – Chapitre 1 et 2 – récemment Palme d’Or au 66ème Festival de Cannes. Elle vient de signer une tribune pour dire ce qu’elle pense du film.

Elle raconte sa rencontre avec le réalisateur, donne son avis sur le film, sur les scènes de nus et sur les (non-) remerciements de Adbellatif Kechiche qui font scandales sur le net à l »heure actuelle :

Je tiens à remercier tous ceux qui se sont montrés étonnés, choqués, écœurés que Kechiche n’ait pas eu un mot pour moi à la réception de cette Palme. Je ne doute pas qu’il avait de bonnes raisons de ne pas le faire, tout comme il en avait certainement de ne pas me rendre visible sur le tapis rouge à Cannes alors que j’avais traversé la France pour me joindre à eux, de ne pas me recevoir – même une heure – sur le tournage du film, de n’avoir délégué personne pour me tenir informée du déroulement de la prod’ entre juin 2012 et avril 2013, ou pour n’avoir jamais répondu à mes messages depuis 2011. Mais à ceux qui ont vivement réagi, je tiens à dire que je n’en garde pas d’amertume. Il ne l’a pas déclaré devant les caméras, mais le soir de la projection officielle de Cannes il y avait quelques témoins pour l’entendre me dire « Merci, c’est toi le point de départ » en me serrant la main très fort.

Lisez toute la tribune ICI.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 41554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte