Magazine Culture

Laurent Seljan, parle de l'humain

Publié le 03 juin 2013 par Alexia @AlexiaaaaL

Je me suis arrêtée, au hasard de mes pérégrinations sur la toile, sur le travail très riche de Laurent Seljan. Et coïncidence faisant nous sommes également de la même ville, à peu de choses près nous avons dû fréquenter les mêmes personnes. Je fais donc le choix parfaitement assumé de vous parler de son travail. Un Artiste à la Maison c’est aussi vous faire découvrir des personnalités qui vous poussent dans vos retranchements. 

Laurent Seljan, parle de l'humain

Far-niente

Laurent Seljan, parle de l'humain

Laurent Seljan, parle de l'humain

Conspiration
Je suis d’abord happée par la diversité de ses travaux : Tableaux, dessins, sculptures, photographies… Souvent chez les artistes pluridisciplinaires une technique peut dominer l’autre, le message passant plus ou moins bien, avec plus ou moins de talent. Mais Laurent réussit à surmonter l’obstacle avec aisance.


Laurent Seljan, parle de l'humain

Laurent Seljan vient des Beaux-Arts de Nantes et commence par travailler sur l’autoportrait, thème qui lui plaît et qu’il continue aujourd’hui à exploiter. Et quels autoportraits ? Tournés vers les non-dits, l’autodérision, l’humour décalé aussi. Et c’est ce qui m’a plu tout de suite.  De cette période d’apprentissage aux Beaux-Arts, Laurent ne gardera qu’une phrase d’un de ses professeurs « il faut être hostile au style ». Je crois que tout est dit.
Laurent a-t-il vraiment un style ? Son travail tourne autour de l’humain, de l’intériorité, des idées sombres même parfois mais avec beaucoup de vérité et d’humour.
Laurent Seljan, parle de l'humain
« J’ai toujours, d’une façon ou d’une autre, travaillé sur l’identité. Peut-être est-ce une quête personnelle, ou chercher à comprendre l’autre… Certainement les deux. Si je n’avais pas été artiste, j’aurais aimé être psychanalyste… Le thème récurant est l’anonymat ou ses codes, mais en effet, l’homme est toujours au centre de mes œuvres ; Ce sont des portraits psychologiques. »

Laurent Seljan, parle de l'humain

To be or not to be Kate Moss?

Laurent retravaille les codes, ceux qui parlent à un large public et non à une élite intellectuelle. On y est plus ou moins sensible, mais Laurent nous parle, et nous fait agir et réagir. Une manière pour lui de séduire nos yeux à partir d’un élément connu, voire reconnu pour nous amener vers autre chose, au-
delà de nos acquis, de nos aprioris, voir l’autre différemment de l’image médiatique, de la pensée universelle, des poncifs.
Laurent est largement influencé par le style POP Art, le street art, il défait l’abstrait pour en faire du figuratif et inversement se sert de l’existant pour déconstruire et créer de manière abstraite.
Lorsque je demande ce qui pourrait le définir en quelques mots il me renvoie sur son blog et à sa liste de « j’aime » « je n’aime pas ». Quoi de plus humain et de vrai finalement ! Et puis revenir dans quelques mois pour voir que cette liste a évolué…
------------------------------------------------------------------- Mon avis : et bien vous l'avez tout au long de ce billet Où trouver les œuvres de Laurent ?
Il n’expose plus depuis 2005 mais ne reste pas fermé à l’idée de se montrer à nouveau. Il vit actuellement à Madrid. Et comme beaucoup d’artistes, se vendre est pour lui une tâche difficile. Alors à vous d’en parler si son travail vous séduit. Laurent tisse cependant sa toile et pour aller plus en profondeur dans sa démarche je vous invite grandement à visiter son blog qui vous expliquera en détail ses démarches artistiques. Vous serez surpris ! Il y a un avertissement comme quoi le contenu est pour adulte, mais vous ne trouverez rien de particulièrement trash. Sauf pour les âmes très prudes.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alexia 285 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte