Magazine Culture

Abou Dhabi

Publié le 07 mai 2013 par Florian @punkonline

Ma dernière nuit à Christchurch s’est passée à l’aéroport. Je ne savais pas trop dans quelles circonstances j’allais dormir avant l’enregistrement des bagages à 4 h. Quand j’ai vu la dizaine de passagers qui dormaient comme des Roumains par terre avec leur sac de couchage, j’ai suivi leur exemple !
Mon retour en France s’est fait en trois escales, une première à Sydney et une seconde à Abou Dhabi.
Pour se rendre dans cet émirat des Émirats Arabes Unis, le visa est gratuit et est à demander à la sortie de l’avion. Mon escale était dans la capitale du même nom. Le bus pour se rendre dans le centre-ville coûtait 4 DAE (soit 0.83 euro) et le trajet a duré 35 minutes. C’est de nuit que j’ai visité la ville avec une escale entre 23 h et 9 h.
Dans un sens, ça m’a permis de marcher dans le calme, même si j’ai été harcelé par les taxis aux aguets. En sortant de l’aéroport, la chaleur m’a rappelé le Vietnam. C’est étouffant même à 3 h du matin ! Je suis descendu à la station de bus où j’ai malheureusement perdu Andi, un kiwi en peluche, qu’Andrea venait de m’offrir avant que je me rende à l’aéroport de Christchurch
C’est à la station de bus que je me suis arrêté. Commence alors le harcèlement par les taxis à l’affut du moindre passant. J’ai pris la direction du centre-ville, vers l’Ouest. Suivant un grand boulevard (Hazzaa Bin Zayed The First St) dans un premier temps, j’ai coupé par une ruelle dans le quartier Al Dhafra pour éviter les taxis. Une rue résidentielle avec beaucoup de voitures très récentes garées sur le bord de la route.

En continuant mon chemin, je suis passé devant le ministère de l’Éducation, dans le quartier Madinat Zayed. À quelques mètres se trouvait un centre commercial. Soudain, alors que je passais devant la mosquée du quartier, a eu lieu le premier appel à la prière de la journée à 4 h 19 du matin. 15 minutes plus tard, des hommes en kamis se sont dirigés vers les différentes mosquées.

Après être passé devant l’hôpital NMC, entouré de mur avec des barbelés, j’ai pu apercevoir les premiers gratte-ciel, dont la Trust Tower (278 m de haut, 374 m avec l’antenne). J’ai continué mon chemin (Hamdam Bin Mohamed St) en direction du levé de soleil pour me diriger vers l’arrêt de bus.

Sur le chemin, le bus est passé devant la grande mosquée Sheikh Zayed (du nom du fondateur de la fédération des Émirats arabes unis), un bâtiment magnifique que j’aurais bien voulu visiter. Malheureusement, l’avion pour Paris ne m’aurait pas attendu...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florian 205 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine