Magazine Culture

La tête de Marius rentre dans la Commune

Par Elisabeth Leroy

En novembre 1992, le maire de MURVIEL reçoit une nouvelle surprenante : la tête de Marius serait vendue à la Salle des Ventes parisienne Drouot 6 jours plus tard. Sans hésiter, il informe le Préfet ainsi que le Directeur des Affaires Culturelles et leur demande conseil.

Le 4 novembre 1992, Monsieur le Maire lance un appel au secours aux instances départementales et régionales, avec demande d'écus sonnants et trébuchants.

Le Président du Conseil Régional, lors de sa rencontre avec Mr le Maire, donne son accord pour une participation financière de la Région. Dès le 5 novembre, une autorisation de préempter est demandée au Directeur des Affaires Culturelles ainsi qu'à son Ministre.

Le 9 novembre, Mr le Maire se rend à la Salle des Ventes. Après un long silence, 1er coup de marteau, 2ème coup identique au 1er avec la surenchère puis le 3ème et ainsi de suite jusqu'au dernier coup définitif. L'affaire est adjugée. La tête de Marius rentre dans la commune, enfin....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines