Magazine Culture

Elkabbach assume l’erreur sur Sevran

Publié le 22 avril 2008 par Davidme

 317829.1208882463.jpg sevran_pascal.1208882484.jpg  logoeurope1.1208882507.jpg

Re,

Allez une deuxième petite entrée pour aujourd’hui. Voici une petite info coulisses sur la fausse annonce du décès de Pascal Sevran. Ce court article paraît dans la CB Newsletter de demain matin.

“Europe 1 a vécu mardi une journée agitée. Lundi soir, la station présidée par Jean-Pierre Elkabbach a annoncé – « sur l’insistance appuyée de Jean-Pierre Elkabbach lui-même », confie un syndicaliste - un peu avant 19 heures la mort de l’animateur Pascal Sevran. Problème : dans les minutes qui suivent la famille de Pascal Sevran dément l’information. Mardi matin, Jean-Pierre Elkabbach se présente face à la rédaction d’Europe 1. Il déclare : « J’assume cette erreur collective ». « Nous n’avons pas accepté le mot collectif, explique un élu de la SDR, la faute lui était imputable personnellement ». Et celui-ci de poursuivre : « au moment où il nous a donné l’ordre de passer l’info, personne ne l’avait vraiment confirmé ». Résultat : la SDR se mobilise et envoie un communiqué à la direction pour que JPE revienne sur ses propos et s’explique de nouveau. Vers 16 h 15, Jean-Pierre Elkabbach revient devant les journalistes et s’exprime de « manière claire » souligne un participant. « C’est désagréable et inconfortable de faire une telle erreur. C’est la première fois dans toute ma carrière de journaliste, je croyais que mes sources étaient fiables. J’assume cette erreur », a déclaré le patron d’Europe 1. Mardi soir, pour la rédaction l’incident était clos. “

Il y a un mois j’ai eu l’occasion de déjeuner avec Jean-Pierre Elkabbach dans le cadre de l’association des journalistes médias (AJM). Si je pense que le président Elkabbach a montré des limites dans la gestion de la rédaction d’Europe 1 (perte d’audience, chute de la matinale etc…) et dans la stratégie qu’il applique à la tête de la radio, j’ai été de nouveau séduit par la conviction dans le journalisme qu’a cet homme. Il donne envie de faire ce métier quand il en parle. Dommage qu’il est hier de nouveau commis une erreur après par exemple avoir demandé conseil à Nicolas Sarkozy sur le journaliste qui suivrait l’UMP…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Davidme 125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines