Magazine Cinéma

Les Chroniques de Spiderwick

Par Ffred

Les Chroniques de Spiderwick

L'histoire

Après son divorce, Helen Grace a dû quitter New York avec ses jumeaux, Jared et Simon, et sa fille, Mallory, pour trouver refuge dans l'ancienne résidence de son grand-oncle, l'éminent naturaliste Arthur Spiderwick. Une nouvelle vie commence pour les Grace dans cette bâtisse isolée, un rien sinistre, où les trois enfants ne tardent pas à faire d'étranges rencontres. Après avoir mis à jour la cachette d'un espiègle farfadet, Jared découvre au grenier un somptueux ouvrage, rédigé par Arthur Spiderwick et orné d'illustrations d'animaux fantastiques de toutes espèces : Le Guide Arthur Spiderwick du monde merveilleux qui vous entoure. Bravant les avertissements solennels de son ancêtre, Jared ouvre le précieux livre, qui lui dévoile un univers merveilleux, peuplé de gobelins, de fées, de trolls, de sylphes délicats, d'oiseaux exotiques et de porcins voraces. Mais un ogre maléfique du nom de Mulgarath hante aussi ce Monde Invisible qu'il souhaite contrôler. Pour cela, il doit s'emparer du Guide. Prêt à tout pour parvenir à ses fins, le rusé Mulgarath tend un piège diabolique aux trois enfants, puis se lance avec sa meute hurlante à l'assaut de la Résidence...

Mon avis

Dans la lignée de Narnia, La boussole d'or ou autre Arthur voici donc Les chroniques de Spiderwick. Ce nouveau film pour enfants (mais pas seulement...) est plutôt réussi et mérite le détour. Contrairement A la croisée des mondes, le scénario ici tient en haleine, avec un joli suspens, mais n'en fait pas trop dans la surenchère de monde parallèle, dans les décors et jusqu'au effets spéciaux pas envahissants. Les créatures fantastiques et maléfiques sont réussies et très crédibles. Les méchantes sont vraiment très laides et les gentilles très belles et/attachantes. La mise en scène est correcte, rien d'inventif mais elle est simple, sans fioriture, le rythme est soutenu et ne s'encombre pas de temps mort. Allié donc au scénario pas trop guimauve, ni trop moralisateur (enfin juste ce qu'il faut pour l'Amérique) le tout donne un film agréable avec de beaux moments de poésie et d'émotions. Freddie Highmore continue sa carrière d'enfant star avec conviction et talent, déjà une belle filmographie à son actif, espérons qu'il gère mieux la suite que Macaulay Culkin. Le reste du casting est de haute tenue entre Marie-Louise Parker, David Strathairn, Nick Nolte, Joan Plowright ou Andrew McCarthy. Une jolie surprise donc, à voir même si l'on a dépassé l'âge de 12 ans !

Freddie Highmore. Paramount Pictures France
 
'Les Chroniques de Spiderwick' scene (Image 18918429.jpg)
 
'Les Chroniques de Spiderwick' scene (Image 18918430.jpg)

Les Chroniques de Spiderwick - Sarah Bolger, Freddie Highmore et Freddie Highmore

Filmo Freddie Highmore

Les Chroniques de Spiderwick
Les Chroniques de Spiderwick
Les Chroniques de Spiderwick
Les Chroniques de Spiderwick

Les Chroniques de Spiderwick
Les Chroniques de Spiderwick
Les Chroniques de Spiderwick
Les Chroniques de Spiderwick

Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines