Magazine Culture

American Horror Story Saison 2 : Asylum

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Il est grand temps que je vous fasse un compte rendu des séries que je viens de regarder récemment. Après Hemlock Grove il y en a eu quelques unes, de bonnes choses et de moins bonnes. Nous allons commencer par la série d’horreur : American Horror Story , la saison 2 : Asylum.

Synopsis :

American Horror Story: Asylum se déroule en 1964 au manoir Briarcliff, un asile psychiatrique, et suit les histoires des patients, docteurs et nonnes qui l’occupent.

La Bande Annonce :

♠♣♠♣♠♣♠♣♠♣♠

Mon Avis :

Dans ce nouvel opus, on reprend une partie du précédent casting (Evan Peters,  Jessica Lange, Sarah Paulson,  Zachary Quinto…)et on change totalement le contexte. Cette fois, l’histoire se passera dans un asile psychiatrique dans les années 60 où une jeune et jolie journaliste voulant gravir les échelons, tentera d’interviewer un des résidents, un probable tueur en série. Très vite, elle sera prise au piège de cet asile et tentera tout pour pouvoir s’enfuir. Malheureusement entre les évènements d’une horreur sans nom et son grand manque de chance, il ne lui arrivera que des ennuis.

American Horror Story: Asylum

Ce que j’aime dans cette série, c’est son ambiance hyper malsaine, angoissante et oppressante. Les acteurs y jouent tellement bien leur rôle qu’ils en perdent leurs attraits lumineux pour devenir des anges déchus emportés par toute la noirceur de leurs plus viles émotions. Entre la nonne alcoolique, la none nympho habitée par Satan, la journaliste, le psychiatre aux faux air angélique, l’innocent et les résidents totalement barrés de l’asile, je vous jure, vous n’allez pas vous ennuyer, ni en ressortir indemne.

American Horror Story: Asylum

Dans cet asile nous suivons la journaliste, Lana qui va tenter le tout pour le tout pour s’enfuir. Désemparée, elle finira par se faire aider, dans un premier temps, par la mauvaise personne. Un tueur psychopathe qui se cache sous les traits d’un adorable psy qui fait semblant d’aider son prochain pour mieux le détruire ensuite. Nous suivons, en fait, plusieurs personnages dont le destin finira plus ou moins de manière très brutale et tragique.

American Horror Story: Asylum

Je vous le dis, cette série n’est pas à mettre entre toutes les mains et sous tous les regardes, c’est gore, brutal, sale, malsain… Je ne sais pas si j’ai aimé ou détesté. Autant j’avais été accro à la première saison autant là, je ne sais pas, il y a vraiment une ambiance ultra glauque dedans., plus que la précédente. De plus, certains évènements semblent sortis tout droit d’on ne sait où et n’ont aucune rattache spécifique à la trame principale qui est l’asile. Non parce que le coup des extraterrestre, ok, c’était l’époque mais on ne sait pas si tout était vrai ou faux , du coup ?!

tumblr_meAmerican Horror Story: Asylumq33gtpsb1r4j0ujo3_r1_500

Par contre j’ai adoré Zachary Quinto dans le rôle du Psy bon chic bon genre qui cache super bien son jeux… Ce mec est fait pour ce genre de rôle. Quant à la fin elle est parfaite et boucle avec brio ce nouvel arc.

American Horror Story: Asylum

Une saison qui me laisse un arrière gout assez mitigé entre j’adore et je déteste. Des énigmes qui restent totalement non expliquées; entre le coup des extraterrestres et Satan qui habite une nonne juste comme ça, sans aucun lien avec le reste… bref… je ne sais pas. Tout ce que je sais en revanche c’est que je regarderai avec plaisir la saison 3 ;)

Se regarde facilement

48.856667 2.350987

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines