Magazine Cinéma

Séance ciné de la semaine

Par Alittlepieceof @Alittle_piece

Séance ciné de la semaine

Farid, jeune Français de 26 ans, doit aller en Algérie pour sauver la maison de son père. Découvrant ce pays où il n’a jamais mis les pieds, il tombe sous le charme d’une galerie de personnages étonnants dont l’humour et la simplicité vont profondément le toucher. Parmi eux, son cousin, un jeune homme vif et débrouillard qui nourrit le rêve de pouvoir rejoindre la France…

Le sujet du film peut faire peur, voir peut sembler un peu bateau pourtant il aborde des thématiques fortes qui nous concerne tous.
Évidemment le film interroge sur l’immigration mais sans tomber dans la caricature, ce qui il faut bien le reconnaitre était le plus grand risque. On pourrait avoir peur de tomber dans de nombreux clichés mais ce n’est pas le cas. Certains éléments sont appuyés (le départ de Farid avec son énorme sac…) pour faire rire et jamais pour juger.
D’ailleurs on rit souvent pendant le film, grâce à la bande du café Le Secteur et son très bon casting notamment mais aussi grâce aux dialogues, vraiment bons.
Jamel Debbouze n’est pas, comme pourrait le faire croire l’affiche ou certains médias l’acteur principal du film. Il n’est là que pour la première partie du film puisqu’il est l’élément déclencheur de tous les soucis que Farid va rencontrer.
Un Farid interprété par le beau Tewfik Jallab que j’ai trouvé sincère dans son jeu.
L’histoire en elle même mérite de traiter d’un sujet rarement adapté au grand écran mais manque peut-être d’un peu de relief en tombant parfois un peu trop facilement dans les bons sentiments.
Pour exemple, la présence de la belle Samira n’a pour moi vraiment pas sa place dans le film. Certes, il est question de mariage arrangé mais la pseudo attirance entre elle et Farid est de trop !
Au final, une certaine vision de l’Algérie entre paysage superbes, tendresse et pessimisme.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alittlepieceof 2158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines