Magazine Concerts & Festivals

Cover Age au Hard Rock Cafe- Bruxelles, le 7 juillet 2013

Publié le 07 juillet 2013 par Concerts-Review

Depuis l'ouverture du Hard Rock Cafe sur la Grand-Place, t'avais pas encore eu l'occasion d'y mettre les pieds.

024.JPG

Un concert acoustique des Cinaciens, Cover Age, semblait constituer une excellente conjoncture.

Un dimanche soir in the historical heart of the city par une température estivale, ça veut dire 3896 Japonais, 103 Bataves, 489 Espagnols, 701 citoyens venus du pays d'Obama, 6 petits Chinois, 489 Polonais, quelques locaux ne parlant pas le Brusseleir, 402 flics costumés ou incognito, 46 voleurs à la tire , 6 pseudo-artistes crayonnant et 8 autres chantonnant... faut traverser ce troupeau afin de t'infiltrer dans le troquet aux murs décorés de guitares ayant appartenu à quelques pointures.

Un des nombreux serveurs te confond avec un Texan ou un gars de Bristol et te propose, en anglais accent Céroux-Mousty, une imperial pint ( 1⁄8   imperial gallon).

Trop drôle, Jules, une normale dans un verre normal, tu actionnes la pompe, tu verses, tu me sers, je paye!

3€50, ok, c'est une Carlsberg, te voilà revenu 35 ans en arrière, c'était chicos d'ingurgiter des Carlsberg ou des Tuborg, pas de panique toutefois, on a évité la Heineken!

035.JPG

21:15', les vidéos font place à Cover Age!

 Geoffrey Cheuvart : guitare et chant/Michel Duterck : idem/Gérard Gosset : idem/Lionel Tillement : Drums/Jean-Luc Evrard : keyboards et chant/Stéphane Neusy : basse et chant.

Sont beaux comme des premiers communiants de 50 balais et fébriles comme une pouliche devant participer à son premier tiercé.

055.JPG

Pink Floyd ' Run like hell'!

A part ...run, run, run.... tu comprends que dalle aux lyrics, la gentille voisine qui partage ta table est dans le même cas, un son assourdi, des vocaux flottants, une bouillie indigeste, les 6 musiciens sont confinés dans un espace aussi grand que le bocal de ton poisson rouge qui a la chance d'y gambader en solitaire.

C'est pas la gloire!

058.JPG
Les roadies essayent de remédier à la situation, ils sont obligés de le faire en se couchant sur le sol, la machinerie est incrustée dans le mur à hauteur des mollets de Gerard.

Les Stones, 'Sympathy for the devil', légers progrès au niveau acoustique, version luciférienne.

Nouveau break entretien de la mécanique, un ou deux coups de tournevis, lubrification, réglage de l'allumage, moins de basse, plus de claviers... OK!

Un duo Beatles ' Blackbird' et 'Hey Jude' porté par le timbre mélodieux de Stéphane, un cousin du maïeur de Bruxelles, le Freddy ( p s: tu lis post-scriptum, tu penses pas à Elio , le nez du Steph est moins vermillon que celui du copain de manneken pis).

Bon travail des bricoleurs,le son est devenu potable et tout le bistro psalmodie la ballade composée par Paulo.

The Doors ' Love me two times', super!

' Light my fire' encore mieux!

Quelque part au paradis, Ray et Jim se disent... not bad at all!

1968, Steppenwolf ' Born to be wild', en 2013 t'es un peu moins wild, mais le truc te fait toujours autant d'effet.

Peter Gabriel cède la place au mièvre Phil Collins et sort un premier album solo, voici la pièce maîtresse ' Solsbury Hill'.

Virage plein sud, une réponse au vilain Neil Young, Lynyrd Skynyrd, ' Sweet Home Alabama', même avec les acoustiques, le titre accroche!

Fin du premier set avec le délicat 'Dust in the wind' de Kansas!

015.JPG

Fernand, une Carlsberg, bitte!

045.JPG

 Back to business...

Le second set démarre en fanfare par une mouture glorieuse du 'Kashmir' du Zep.

Attention, effet stylistique que renie Jacques Mercier: 'de la belle ouvrage'!

053.JPG

Bizarrement, Michel oublie de créditer Bruce Springsteen lorsqu'il cite le 'Blinded by the light' en mode Manfred Mann's Earth Band.

Point deux, Manfred Sepse Lubowitz est né à Johannesburg, assez loin du UK donc!

Détails, tu me dis , d'autant plus que le rendu est de premier choix!

Un petit tour chez les Aussies, INXS, ' New Sensation', puis Supertramp ' Give a little bit'.

Ce jukebox ne contient que des perles!

... Buying bread from a man in Brussels

 He was six foot four and full of muscle

I said, "Do you speak my language?"

 He just smiled and gave me a Vegemite sandwich...

Les gars de Men at Work ( 'Land down under') sont tombés sur un nouveau belge!

Tous sur le trampoline, 'Jump', Van Halen!

On annonce Michael Stipe et son REM, les paris sont ouverts: ' Losing my religion'...c'était couru d'avance!

Allo, Bono, ça va, on est dimanche.. qu'en dis-tu?

'Sunday, bloody Sunday'!

You too?

En tant qu'ancien prof tu ne peux recommander 'The Wall' du Floyd, il n'y avait pas des masses d'enseignants dans le troquet zont tous beuglé... Hey! Teacher! Leave them kids alone!...

Un message de John Fogerty, ' Rockin' all over the world' !

Lenny répond ' Are you gonna go my way'.

Vanessa réagit:njet, elle hèle un tacard et se tire!

Vite une dernière avant le couvre-feu, Midnight oil,  ' Beds are burning', godv. les pompiers font la grève...

031.JPG

Agréable soirée, vais aller consommer une bière à 1€50 dans un petit café dont je tairai le nom!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35001 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte